H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Un total de 372 journaux électroniques se sont conformés aux dispositions du Code de la presse et de l’édition dans les différentes régions du royaume, indique mardi le ministère de la Culture et de la communication-département de la culture.

    Sur les 892 journaux électroniques ayant déposé la déclaration de leur publication jusqu’au 9 mai, quelque 372 se sont conformés aux dispositions du Code de la presse et de l’édition, dont 21 dans la région de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, 10 dans l’Oriental, 18 à Fès-Meknès et 51 dans la région de Rabat-Salé-Kénitra, précise le ministère dans un communiqué.

    Dans les régions de Marrakech-Safi, Daraâ-Tafilalt, Béni-Mellal-Khénifra et Casablanca-Settat, le nombre des journaux électroniques qui sont désormais conformes aux dispositions du code de la presse, est de 32, trois, neuf et 185 respectivement. Suivant la même procédure, 29 dans la région Souss Massa, deux à Guelmim-Oued Noun, 11 à Laâyoune Sakia El Hamra et un (1) journal dans la région de Dakhla-Oued Eddahab.

    Lire aussi: Médias: au Maroc, les jeunes préfèrent la télévision et la presse digitale

    Le ministère rappelle par ailleurs l’obligation de mettre en oeuvre les dispositions de l’article 21 du code de la presse et de l’édition en respectant l’ensemble des effets juridiques y inhérents. Dans l’objectif de garantir les conditions de l’exercice du journalisme conformément aux dispositions du Code de la presse et de l’édition et à son 3ème chapitre qui stipule l’obligation du dépôt de la déclaration de publication pour les journaux électroniques, le ministère veille à suivre les indicateurs relatifs à la situation des publications électroniques, conclut le communiqué.

    Share.

    Comments are closed.