Vidéo. 3 ans de prison ferme pour le journaliste Hamid Elmahdaouy

3719
Crédit: DR

La Chambre criminelle près la Cour d’appel de Casablanca a annoncé son verdict dans l’affaire de Hamid Elmahdaouy. Le directeur du site Badil.info écope de trois ans de prison ferme et d’une amende de 3.000 dirhams.
Après avoir séparé son dossier de celui des détenus du Hirak du Rif, la Chambre criminelle près de la Cour d’appel de Casablanca a rendu son jugement dans l’affaire du journaliste Hamid Elmahdaouy. Le juge Ali Terchi a condamné Elmahadouy à trois ans de prison ferme et une amende de 3.000 dirhams.

À l’annonce de son jugement, l’épouse du journaliste s’est évanouie, tandis que sa maman n’a pas pu se relever de sa chaise. Les amis et soutiens du journaliste ont scandé des slogans protestants contre la sentence annoncée contre le directeur de Badil.info. Sa famille affirme qu’Elmahdaouy interjettera appel de ce verdict.
Hamid Elmahdaouy a demandé à la salle de garder son calme et de ne pas baisser les bras. À sa sortie du tribunal dans la fourgonnette de la DGAPR, Elmahdaouy n’a cessé de clamer son innocence.
Pour rappel, Elmahdaouy était poursuivi pour non-dénonciation d’atteinte à la sûreté de l’Etat.