15 ans de prison pour un septuagénaire qui a violé sa fille mineure

2963
.DR

La Cour d’appel de Rabat s’est finalement prononcée sur la sordide affaire visant un père incestueux, le condamnant ainsi à 15 ans de prison ferme.

La Cour d’appel de Rabat s’est prononcée, ce mardi, sur la sordide affaire visant un père, natif de 1942, ayant violé, pendant plusieurs années, sa fille mineure, le condamnant à 15 ans de prison ferme alors que la partie civile en demandait 30, rapporte le quotidien Al Akhabar dans son édition du mercredi 25 décembre.

Les faits remontent à 2011, lorsque la jeune fille n’était âgée que de 14 ans. Les viols ont eu lieu dans un magasin d’électronique, dont le père est propriétaire, puis dans la demeure familiale. Des actes sordides dont elle sera victime pendant huit longues années, note la même source.

A ses 22 ans et épaulée par les associations de protection de l’enfance, elle ira déposer plainte contre son violeur. Le père sera entendu par la police en présence de la fille, qui elle subira des contrôles de santé, prouvant que les viols ont eu lieu. De plus, la partie civile présentera au cours du procès une vidéo prouvant ces accusations.

La partie civile demandait une peine de 30 ans de prison ferme pour ces actes abominables ayant eu lieu pendant plus huit ans et ayant poussé la jeune fille à abandonner ses études et à quitter le foyer familial, avec de lourdes séquelles.