142 cas de triche révélés au concours de la police nationale

1303

Plus de 148.000 candidats se sont présentés au concours d’accès de la police nationale à travers le royaume. Parmi eux, 142 ont été surpris en pleine triche et 53 ont été placés en garde à vue.

Organisés au sein de 208 centres aménagés à cet effet, les candidats ont pu démontrer leurs capacités au cours des épreuves tenues le 24 septembre. Selon Al Ahdath Al Maghribia dans son édition à paraitre le 26 septembre, tout un dispositif de contrôle a été déployé par la DGSN pour le bon déroulement des épreuves. La DGSN a fait savoir que parmi les 142 cas de fraudes, 8 provenaient d’éléments de la police nationale.

Ainsi, les individus pris en flagrant délit de triche se sont vus interdits de poursuivre les épreuves, alors que leurs dossiers ont été présentés devant une commission afin d’être pénalisés. Cela rentre dans le cadre des efforts déployés par la DGSN visant à offrir les mêmes chances et conditions d’accès aux différents candidats, tout en privilégiant le mérite et les capacités de chacun afin d’intégrer ses rangs.