H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    La vaccination des élèves âgés de 12 à 17 ans commencera dès demain, mardi 31 août, dans quelque 419 lycées répartis dans tout le royaume. Ci-dessous la liste des établissements concernés:

    Le directeur de la Coopération et de la promotion de l’enseignement scolaire privé chargé de la vie estudiantine, Aziz Nahya, a affirmé que tous les préparatifs pour la campagne de vaccination des élèves de 12 à 17 ans ont été achevés et que les centres dédiés à cette opération sont aménagés et prêts à accueillir les bénéficiaires.

    M. Nahya, qui était l’invité de la matinale de la Radio d’information marocaine « RIM RADIO », a précisé que 420 centres dédiés ont été aménagés à cet effet, dans le cadre d’une coordination au niveau de chaque région entre les autorités publiques, le ministère de la Santé et le ministère de l’Éducation nationale .

    Il a indiqué que le département de l’Éducation nationale s’occupera de l’aménagement des espaces d’accueil et de la mobilisation des équipes pédagogiques pour la collecte des données et l’orientation des citoyens, tandis que des équipes médicales spécialistes se chargeront de l’opération de vaccination.

    Il a expliqué qu’il s’agit notamment des lycées qualifiants devant accueillir les élèves qui s’inscriront à partir du 31 août pour bénéficier du vaccin, soulignant que la campagne de vaccination profitera aux élèves âgés de 12-17 ans de l’enseignement public et privé, ainsi qu’aux élèves des missions étrangères.

    Il a précisé que des établissements ont été choisis pour couvrir l’ensemble du territoire national, alors qu’une réflexion est en cours pour la mise en place d’unités mobiles chargées de faire parvenir les vaccins aux enfants se trouvant dans l’incapacité de faire le déplacement aux centres de vaccination.

    Il a assuré que la prise de rendez-vous n’est pas nécessaire pour bénéficier de la vaccination et les élèves peuvent se faire vacciner où qu’ils se trouvent actuellement, « durant la période qui reste des vacances ». M. Nahya a, en outre, expliqué que la liste de ces centres, leurs adresses et le type de vaccin qui y sera administré seront publiés sur les réseaux sociaux et les sites officiels du ministère de l’Éducation nationale et des académies, notant que l’opération de vaccination aura lieu durant des horaires précis jusqu’à 18h et probablement 7 jours sur 7.

    Il a relevé qu’une autorisation en fonction de chaque tranche d’âge sera disponible au niveau des centres de vaccination, et lorsque le tuteur se présente, accompagné de l’élève, il donnera son consentement à l’opération de vaccination, et choisira également le type de vaccin (Pfizer ou Sinopharm), précisant que l’opération est volontaire et qu' »il n’est pas envisageable que la présentation du pass vaccinal devienne obligatoire pour les élèves afin de bénéficier de l’enseignement présentiel ».

    Il a, par ailleurs, souligné que les familles sont un partenaire essentiel dans cette opération et qu’il y a eu un contact direct avec elles afin de les sensibiliser à son importance avant le lancement de cette campagne, se félicitant de la forte réactivité des parents d’élèves qui sont appelés à accompagner cette opération.

    Le Maroc a enregistré 8 décès parmi les enfants et 117 cas critiques qui ont nécessité leur transfert vers des services de réanimation en raison de la Covid-19 au cours du mois d’août, a rappelé M. Nahya, faisant observer que ce sont précisément ces données qui ont incité le gouvernement à étendre la vaccination aux enfants.

    Cette décision a été prise sur la base des recommandations du comité scientifique qui a considéré que ce processus est essentiel pour atteindre une immunité collective au niveau national, à l’instar des décisions prises dans un ensemble de pays concernant cette tranche d’âge, a-t-il fait valoir.

    Share.

    Comments are closed.