Vacances au Maroc: 10 destinations originales à découvrir

Plages, oasis, montagnes, cascades ou encore grottes… le Maroc est riche de paysages impressionnants peu connus du grand public. Pour découvrir le royaume hors des sentiers battus, suivez le guide.
 

Plage de Sidi Mghait


Entre Lahrache et Asilah, la plage de Sidi Mghait est connue pour ses maisons environnantes construites en bambou. Grande étendue de sable blanc, mer bleue de la Méditerranée, cette plage sauvage est hors du temps. Les férus de poissons frais seront ravis de déguster des grillades au feu de bois entre deux baignades.
 

Vallée d’Ait Bougmez


Cette vallée que l’on retrouve à la limite Est de la province d’Azilal et à l’ouest de celle de Ouarzazate est surplombée de nombreux sommets. Depuis la « vallée heureuse » (vallée d’Ait Bougmez), il est possible de monter à plus de 4.071 mètres d’altitude. Pour cela, on se munit de bonnes chaussures et d’un matériel de randonnée pour une ascension qui peut prendre entre 4 et 5 jours. Visiter la vallée demande un peu d’endurance, mais le paysage en vaut la peine.

Village d’Azilane


Pour s’extasier face aux hauteurs et faire le plein de nature, rendez-vous au village d’Azilane. Juché à 1.200 km d’altitude dans le parc national de Talassemtane (région du Rif), ce village n’est pas facilement accessible en voiture. Il faudra parcourir 15 km à pied pour arriver à destination. Paysages à perte de vue, nature luxuriante, les plus motivés pourront faire une escale à Chefchaouen, à quelques kilomètres de là.
 

Lac Aguelmam Azegza


Lieu magique en pleine nature, le lac Aguelmam Azegza que l’on retrouve non loin de Khenifra, est une invitation au camping. Ce lac à une altitude de 1.600 mètres est idéal pour la pêche de poissons d’eau douce. La verdure environnante et la forêt inspirent la paix et la sérénité.
 

Plage de Badès


Dans la région d’Al Hoceima, la plage de Badès est un sublime rivage avec une presqu’île espagnole, accessible pour les Marocains sans visa. Les amateurs de sports nautiques seront ravis de pratiquer du jet ski, kayak…
 

Village de Zaouiat Ifrane


Depuis Azrou, avant d’arriver à M’rirt, se trouve au pied d’une imposante falaise le village de Zaouiat Ifrane. Avec ses magnifiques cascades où l’on peut se baigner, ce lieu est un incontournable de la région pour les baroudeurs confirmés. Pour se loger, de nombreux gîtes ouvrent leurs portes aux curieux.
 

Le cap des trois fourches


Les trois fourches sont des roches blanchies par l’érosion d’où le nom espagnol Cara blanca (peau blanche). Entre Melilla et Tibouta, le cap des trois fourches est le spot de rêve pour se baigner dans la mer méditerranée et profiter d’un sublime lever de soleil. Le site est difficile d’accès en voiture, il vaut donc mieux se garer avant de s’engager sur une piste et continuer à pied.
 

Jbel Lakraa


Pour vivre une belle expérience, été comme hiver, grimper au sommet de Jbel Lakraa à 2.159 mètres d’altitude, en prenant la route à partir du village de Habteen. Une vue imprenable sur les neige éternelles, l’air pur, un sommet romantique à souhait.
 

L’oasis Gafait


Oasis de sérénité, l’oasis Gafait située à quelques kilomètres de Jrada dans l’Oriental est un vrai dépaysement pour ses visiteurs. Dans ce petit village aux paysages désertiques parsemés de verdure et d’eau, se déroule le festival de danse régional « Nhari ». Sur place, on peut siroter un thé à la menthe tout en restant les pieds dans l’eau.
 

La grotte des pigeons


Situé dans la région de Berkane, le village de Tafoughalt est connu pour ses grottes que l’on peut visiter lors de randonnées. En 2008, les plus anciens bijoux du monde ont été découverts dans la grotte des pigeons. Certaines grottes sont ouvertes au public pour des visites avec un guide. Penser tout de même à être habillé confortablement et être bien chaussé pour affronter les 300 marches qui mènent aux entrées.