Le coup de gueule de Hoba Hoba Spirit contre la RAM

à 11:05
Credit photo: Youness Hamiddine

Dans une publication partagée sur son compte Twitter, le leader de Hoba Hoba Spirit Reda Allali raconte comment le groupe a été mal accueilli par des employés de la compagnie.

"Quand Hoba prend un vol RAM vers Bruxelles, la taille des bagages pose problème, le check-in du groupe pose problème, tout se passe sous tension et une guitare est cassée à l'arrivée", écrit Reda Allali.

Le musicien décrit ensuite comment, lors du retour de Bruxelles au Maroc, le groupe a été choyé et n'a subi aucun désagrément.

"Pour le même vol, au retour, tout est fluide, aucune remarque sur la taille des instruments et on nous propose même de mettre en soute nos sacs cabines", souligne-t-il.

Reda Allali nous explique avoir été surpris de voir les choses se compliquer alors que le groupe voyage avec le même matériel sur la même compagnie depuis des années, et depuis le même aéroport.  "On a été surpris de voir les choses se compliquer alors qu'elles ont été simples au retour de Bruxelles, ou même de Bamako." nous déclare-t-il.