Huawei se rapproche de Samsung dans le marché des smartphones

408

Le fabricant chinois de smartphones se rapproche un peu plus de la première place, selon le dernier classement des ventes réalisé par le cabinet Gartner.

C’est le grand bond en avant! Huawei s’est confortablement installé sur la deuxième place des fabricants de smartphones, derrière Samsung et juste devant Apple. Au deuxième trimestre, le coréen a vendu 72,3 millions d’appareils, soit une chute de 10 millions sur un an, contre 49,8 millions pour Huawei, qui progresse inexorablement année après année. Apple lui est resté quasiment stable avec 44,7 millions d’iPhone vendus dans le monde.
«La demande pour l’iPhone X (le dernier modèle de la gamme, ndlr) a commencé à ralentir au deuxième trimestre», souligne Anshul Gupta, analyste chez Gartner. Un phénomène classique alors que Apple présente généralement ses nouveaux modèles la deuxième semaine de septembre. Trois nouveaux iPhone sont d’ailleurs attendus. Toutefois, volume des ventes ne rime pas nécessairement avec profits stratosphériques. Seul Apple parvient à marier les deux. Au dernier trimestre, le groupe a engrangé un revenu de 53,2 milliards de dollars, en hausse de 17%, affichant une marge brute de 38%.

Huawei veut détrôner Samsung

De son côté, Huawei privilégie l’expansion à la rentabilité. Sa marge brute n’est «que» de 14%. Le groupe chinois mène une offensive en règle, visant la place de numéro un mondial. Son PDG s’est fixé un objectif clair il y a deux ans: détrôner Samsung. Le Coréen enregistre lui un recul de son chiffre d’affaires dans les smartphones, qu’il explique en partie par le recul des ventes de son Note 8, recul qui serait lié à un «lancement précoce» du Note 9. Plus inquiétant, le repli viendrait d’une révision à la baisse de la gamme de prix du coréen, sous la pression de la concurrence chinoise.
Le leader du marché doit aussi faire face à la montée en puissance d’autres fabricants chinois, à commencer par Xiaomi et Oppo. Les deux enregistrent aussi une croissance de leurs ventes, essentiellement liée à leur expansion géographique. Après s’être limité à la Chine et aux pays limitrophes, ils cherchent désormais à conquérir les clients européens.