José Maria Ramos Amatriain (Raymond Weil): «Devenir leader avec des prix accessibles»

à 19:54
José Maria Ramos Amatriain, responsable des ventes Afrique. 

La maison horlogère suisse Raymond Weil fait partie du cercle restreint des entreprises familiales indépendantes. Fondée en 1976 et dirigée aujourd’hui par le petit-fils du fondateur, Elie Bernheim, la société genevoise continue de développer et de consolider son statut parmi les grands noms de l’industrie horlogère suisse.

Avec plus de 40 ans d’expérience, Raymond Weil bénéficie depuis près d’un demi-siècle de compétences et de savoir-faire horloger soigneusement transmis de génération en génération. José Maria Ramos Amatriain, responsable des ventes Afrique, nous éclaire sur la stratégie du groupe et ses visées dans le royaume.

Parlez-nous de vos dernières créations que vous avez présentées au Baselworld.
Cette année encore, nous avons présenté de beaux produits. Parmi nos nouveautés, la Freelancer RW1212 Squelette qui vient renforcer la collection et notamment notre ligne du Calibre RW1212 lancée l’an dernier. S’agissant d’un mouvement maison exclusif Raymond Weil, en partenariat avec Sellita, la nouvelle Freelancer RW1212 Squelette surprend une fois encore. Notre maison ne cesse de concevoir des produits innovants et ce nouveau modèle ne déroge pas à notre règle. Outre la parfaite maîtrise du savoir-faire horloger, la Freelancer RW1212 Squelette déclinée en trois modèles plaira par son élégance, la complexité toute en transparence du mouvement et la fi nesse des détails. Une montre de grande qualité à un prix en dessous de 25000 DH et qui promet un grand succès. Nous avons également lancé une série spéciale de la collection féminine Shine en partenariat avec la maison parisienne «Repetto» qui habille les plus célèbres danseuses étoiles. La sensibilité et la précision des gestes des ballerines nous ont inspirés pour développer un design singulier de la montre ainsi qu’une variété de couleurs de bracelets en cuir qui sont facilement interchangeables.

Dans votre reconquête des marchés, le Maroc semble tenir une place de choix.
Le plus important aujourd’hui, ce sont les relations privilégiées que nous avons avec nos distributeurs qui nous permettent de continuer à renforcer et dynamiser la marque sur les marchés. Le marché marocain présente un fort potentiel et des perspectives de croissance qui nous réjouissent. Notre objectif est de nous positionner en tant que leader sur ce marché dans une gamme de prix située entre 15.000 et 30.000 DH tout en continuant à consolider notre réseau de distribution.

Quelle est votre stratégie pour ce marché ?
Nous sommes implantés dans 95 pays avec 3 000 points de vente et très présents sur le continent africain ; la réussite de Raymond Weil au Maroc est sans précédent. Aujourd’hui, nous nous tournons vers un marketing digital en renforçant notre présence sur les réseaux sociaux et au travers des canaux digitaux. Nous nous projetons vers l’avenir au plus proche des consommateurs et notamment des nouvelles générations en développant des produits toujours plus contemporains tout en gardant notre positionnement de prix accessibles. Les nouvelles technologies off rent la possibilité d’être en contact direct avec nos clients, ce qui nous permet de partager avec eux notre passion pour la musique et l’horlogerie ainsi que toute l’émotion que nous mettons dans le développement de nos produits et partenariats.

Vous ciblez plutôt la clientèle jeune ?
De par la diversité de l’off re dans notre assortiment de produits dans une gamme de prix entre 8000 DH et 70000DH, nous nous adressons à un public large. Après l’arrivée de mon beau-frère Elie Bernheim à la tête de l’entreprise depuis maintenant quatre ans, nous avons remarqué une évolution de la marque à son image, tant au niveau des produits que des développements marketing.

Vous êtes une marque horlogère suisse, donc le « Swiss Made » est très important comme symbole de qualité. Parlez-nous de la maison Weil.
Fondée en 1976 par Raymond Weil en pleine crise horlogère, cette Maison indépendante suisse a su se faire une place dans l’industrie horlogère tout en restant une entreprise familiale. Olivier Bernheim a rejoint l’entreprise de son beau-père en 1982 pour poursuivre le développement de la marque. Il a créé notamment un département interne de Recherche et Développement en 1999 qui vient asseoir l’expertise horlogère de la marque.  Aujourd’hui dirigée par Elie Bernheim, le petit-fi ls du fondateur, la société genevoise poursuit son développement et consolide son statut dans l’horlogerie suisse au fi l de ses développements. L’an dernier a été marqué par le lancement du premier mouvement Maison de la marque, le Calibre RW1212, en collaboration avec Sellita. Cette année encore, nous avons repoussé nos limites en proposant une nouvelle version de cette pièce, cette fois sous la forme d’une exécution ajourée exposant le savoirfaire au coeur de cette pièce – la Freelancer RW1212 skeleton. Riche de plus de 40 années d’expérience, Raymond Weil valorise les compétences et le savoir-faire horlogers soigneusement acquis en Suisse au fi l des siècles. La précision, la qualité, la fi abilité, la noblesse et la technicité des matériaux sont les standards d’une philosophie qui nous confère le très convoité label «Swiss Made ».

La Freelancer RW1212 Squelette.