Test. Unboxing du Nokia 8, 1er haut de gamme sous Android du finlandais

1445

Le premier flagship haut de gamme du finlandais HMD, le Nokia 8, vient de faire son entrée au Maroc. Ce nouveau smartphone dispose d’une fiche technique assez intéressante, mais pourra-t-il tenir tête à la concurrence ?

Marouane Cherif, directeur général Afrique du Nord chez HMD Global, a procédé à la présentation du Nokia 8 le 12 octobre. Ce dernier se veut la première tentative d’HMD d’investir le segment des smartphones haut de gamme. En effet, la marque finlandaise dispose d’une spécification assez proche du Samsung Galaxy S8 et iPhone 7. H24info a d’ailleurs pu tester ce nouveau terminal et voici notre avis.

Tout d’abord, le package du Nokia 8 est assez simple par son design qui fait penser à l’âge d’or de la marque. À l’intérieur, le terminal se présente en compagnie de ses accessoires, notamment un chargeur USB Type-C, des écouteurs intra-auriculaires et un extracteur de slot pour cartes SIM.

Un écran avec un rendu graphique riche

Le Nokia 8 dispose d’un écran HD de 5,3 pouces offrant une résolution de 2.560 *1.440 pixels. Il offre ainsi un rendu graphique riche en couleurs. De plus, la surface de la dalle embarque la 5e génération de la protection «Gorilla Glass», ce qui le rend très résistant aux égratignures des clés, pièces de monnaie…

Par ailleurs, le terminal dispose de l’option «Always On Display» qui permet d’avoir un aperçu des notifications lorsque le smartphone est en veille. Cela veut dire que le téléphone ne consomme pas autant d’énergie pour regarder le pourcentage de batterie restant, l’heure ou les notifications.

Une configuration qui n’a rien à envier à la concurrence

Malgré le retard du finlandais dans le haut de gamme, le Nokia 8 a de quoi tenir tête. Ce dernier embarque une capacité de stockage interne de 64 GB, extensible jusqu’à 256 GB via microSD. Il est à noter qu’il peut accueillir deux cartes SIM, mais qu’il faudra sacrifier le slot de la microSD à cet effet.

La version que nous avons testée dispose du processeur Octa-core Qualcomm Snapdragon 835, cadencé à 4×2.5 GHz, le tout couplé 4 Go de RAM, dont deux sont utilisables. Le smartphone est très intuitif et répond aux tâches sans ralentissement.

Contrairement à la concurrence qui le place de plus en plus à l’arrière, le détecteur d’empreintes se trouve sous le bouton «Home» qui n’est pas physique, malgré son apparence.

Par ailleurs, ce smartphone dispose de 3 micros qui permettent d’enregistrer un son d’une qualité assez proche du réel. Toutefois, nous avons trouvé que la sortie audio du téléphone n’était pas assez puissante par rapport à d’autres produits du marché.

Une autonomie toujours au rendez-vous

La batterie de 3090 mAh du Nokia 8 lui permet de tenir une charge optimale malgré une utilisation intense. En effet, nous avons lancé plusieurs applications gourmandes en énergies et mis l’éclairage et le son au maximum. La batterie perd de l’énergie doucement et c’est l’un des points intéressants à propos de ce terminal.

Un appareil photo au dessous des attentes

HMD s’est allié avec le spécialiste d’optiques allemand, Carl Zeiss, pour armer son flagship en caméras. Le Nokia 8 dispose d’un double capteur arrière de 13 MP avec autofocus laser qui offre plus de stabilité. Cela dit, nous n’avons pas pu révéler de vraies différences entre le double capteur et le capteur en couleur.

 

Ces deux capteurs affichent plus ou moins la même qualité d’image. Mais le zoom de l’appareil photo n’est pas vraiment des plus intéressants du fait que les images deviennent de moins en moins nettes.

Pour ce qui est du capteur frontal, c’est aussi un 13 MP et il offre une qualité plus intéressante que le double capteur, mais reste loin de ce que la concurrence propose.

L’une des innovations qu’offre le Nokia 8 est la possibilité de prendre des photos avec le capteur principal et secondaire en même et de les streamer sur les réseaux sociaux directement.

Un prix abordable pour une qualité intéressante

Le Nokia 8 est loin d’être aussi performant que les smartphones actuels de la concurrence, mais cela n’empêche pas qu’il reste l’un des smartphones les plus performants du segment haut de gamme pour un prix réduit. Ce dernier sera proposé à des prix variant entre 5.600 et 6.000 dirhams sur le marché marocain.

Les plus :

  • Le design
  • L’autonomie
  • La fluidité d’utilisation
  • Le prix

Les moins :

  • L’appareil photo