Casablanca devient, le temps d’une semaine, la Mecque du gaming

514

Dénommé « Gaming Zone » l’événement est organisé par NRJ Maroc en partenariat avec WeCasablanca à l’occasion du Casa Festival 2017. L’objectif de cette manifestation est de mettre en avant le gaming et l’e-sport local, notamment à travers des tournois, des concours, des animations…

Le Maroc compte une large communauté de gamers qui est toujours à l’affut des dernières sorties mondiales en termes de jeux vidéos et de consoles. Malheureusement, le royaume abrite peu d’événements pour encourager cette communauté, si ce n’est quelques tournois de FIFA, League Of Legends et Counter Strike organisés par la FNAC et Virgin Megastore.

Le gaming ne se limite pas à ces jeux seulement, ni aux consoles de dernières générations ou même sur mobiles. Il faut savoir que les jeux vidéo ont leur propre histoire qui remonte au début de l’apparition des premiers ordinateurs qui ont contribué à la programmation des premiers jeux vidéo. L’une des premières consoles de salon a été développée par Ralph Baer, la « Brown Box » (boite brune) pouvait faire tourner plusieurs jeux, notamment d’échecs, ping pong… malgré les limitations techniques de l’époque, cette console offrait la possibilité de jouer avec des accessoires tels un pistolet laser et un attachement spécial pour un jeu de golf.

La console fut commercialisée en 1972 par Magnavox sous le nom « Odyssey » atteignant un chiffre de 300.000 consoles écoulées avant la mise sur le marché de la première console Atari.

Au Maroc, on ne peut pas parler de gaming sans faire allusion aux salles d’arcades, qui existent toujours, mais se font de plus en plus rares. Si l’on ne pouvait pas s’offrir le luxe de posséder une console ou un ordinateur chez soi, il fallait indéniablement mettre la main à la poche pour pouvoir jouer quelques parties.

Toutefois, il ne faut pas dire que rien ne se passe au Maroc pour le développement du gaming et de l’e-sport. Au courant du mois de mars 2017, le royaume avait accueilli la « Morocco League of Legends Cup 2017 ». Cet événement e-sport a été organisé par la filiale marocaine de la World Gaming Federation (WGF) qui rassemble une communauté de 2 milliards de joueurs à travers le monde. Un prix de 100.000 dirhams était réservé aux finalistes de la compétition (20.000 par personne dans une équipe de cinq joueurs).

Innovation et nostalgie au Gaming Zone by NRJ

L’événement se déroule au sein de l’esplanade du stade Mohammed V à Casablanca et se tient jusqu’au 16 juillet prochain. Il rentre dans le cadre de la stratégie d’implémentation de NRJ au Maroc et vise à mettre à disposition de la communauté des gamers marocains un espace qui leur est dédié et dans lequel ils peuvent jouer, mais aussi partager leurs connaissances en jeux vidéo.

Parmi les choses intéressantes que l’on a pu voir sur place, un espace dédié entièrement aux consoles rétro. Les participants, jeunes et moins jeunes ont ainsi pu découvrir et redécouvrir des titres mondialement connus, notamment Star Fox, Super Mario World… sur NES, SNES, Master System, Megadrive, Nintendo 64, Dreamcast, Game Cube, Play Station 1, et même de découvrir des titres comme Pacman sur des bornes d’arcades.

De plus, Samsung qui est partenaire de l’événement a permis aux participants de découvrir des applications en réalité virtuelle avec son nouveau casque VR 2017.

Nous avons pu nous entretenir avec Hakim Chagraoui, directeur général de NRJ Maroc qui nous a parlé de l’événement, du gaming et de l’e-sport au Maroc, mais aussi des projets à venir de NRJ.