H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Trois ans après avoir sacrifié l’iconique iPod à molette, Apple s’en prend désormais aux petits modèles. La compagnie a supprimé de son catalogue les iPod nano et shuffle, derniers modèles du célèbre lecteur de musique avant la sortie du premier iPhone.

    Le baladeur d’Apple n’a pas été tué par un concurrent plus performant, mais par son fabricant lui-même. En présentant l’iPhone en 2007 comme « le meilleur iPod jamais créé », Steve Jobs condamnait déjà l’iPod. L’année suivante, alors que les ventes du lecteur de musique atteignaient leur apogée, Apple ne met pas son produit en avant, préférant insister sur l’iPhone. L’entreprise arrête officiellement de communiquer les chiffres de ventes de l’iPod en 2014, les classant dans la catégorie « Autres », réservée aux accessoires. L’année suivante, elle supprime l’onglet « iPod » de sa page d’accueil pour le remplacer par un onglet « Musique » moins caractéristique. Entre 2007 et 2016, Apple a vendu un milliard d’iPhone. En comparaison, il s’est écoulé 390 millions d’iPod entre 2001 et 2014.

    Le seul modèle désormais maintenu au catalogue d’Apple est l’iPod touch. Ce dernier ne porte d’iPod que le nom. Doté du même système d’exploitation iOS que l’iPhone, l’appareil reprend un design identique à celui du téléphone et met davantage en avant ses applications que ses fonctions musicales. Il est aussi le seul iPod à pouvoir connecter à Internet, grâce au Wi-Fi. Apple a profité de la disparition des iPod nano et shuffle pour augmenter le stockage des iPod touch et baisser leurs prix. Comme une dernière chance avant la définitive disparition de la gamme.

    En supprimant l’iPod nano et l’iPod shuffle de son catalogue, trois ans après avoir arrêté l’emblématique iPod classic, Apple prétend « simplifier sa gamme ». Il s’adapte aussi aux nouvelles pratiques des consommateurs, qui écoutent désormais de la musique grâce à des services de streaming sur leur smartphone, plutôt qu’en téléchargeant des chansons à l’unité. Celui développé par Apple, Apple Music, compte plus de 27 millions d’abonnés dans le monde.

    Share.

    Comments are closed.