Vidéo-Diapo. BMW Série 5: belle, sportive et technologique

Moins de trois mois après sa commercialisation au Maroc, la nouvelle BMW Série 5, septième génération, connait un énorme succès. Rassurante, luxueuse et bardée de technologies, la berline a été encensée par la presse et a séduit rapidement une clientèle exigeante.

La semaine dernière, une vingtaine de journalistes du Maghreb (dont H24info), d’Egypte et de plusieurs pays de l’Est ont été conviés à Munich pour découvrir cette nouvelle BMW 520 mais aussi ses grandes-sœurs, les 530 et 540 (diesel et injection).

Rendez-vous très matinal sur une ancienne base militaire à quelques encablures de Munich. Après quelques conseils de conduite, présentation est faite de la belle qui séduit au premier coup d’œil. Des lignes très classiques mais sportives et un regard affiné soutenu par deux optiques à LED qui joignent les ailes au double haricot de la calandre. Idem à l’arrière, avec des feux qui s’affichent fièrement entre le capot et les ailes.

 

Luxe et volupté
A l’intérieur, ambiance feutrée, la Série 5 respire luxe et confort: matériaux haut de gamme, finition de qualité, sièges en cuir, planche de bord fine… Trônant en hauteur, un écran multimédia large (10,25 pouces) permet au conducteur de piloter la navigation, le téléphone, l’infodivertissement et les diverses fonctions de la voiture. Comme dans la Série 7, les différents systèmes peuvent se diriger par la commande vocale ou par la molette implantée sur la console mais aussi à partir de l’écran devenu tactile ou par de simples gestes effectués devant l’écran.

Siège et volant réglés, la mise en route du 6-cylindres en ligne se fait discrète grâce notamment à une insonorisation efficace. Nous voilà prêts à décoller sur l’une des pistes de la base pour des tests grandeur nature: freinage d’urgence, évitement d’obstacles, slalom à grande vitesse… Secouée et poussée parfois dans ses retranchements, la berline s’en sort bien à chaque fois, sans broncher et en restant parfaitement stable et dynamique malgré son poids respectable de 1,3 tonne. Il est vrai que l’électronique embarquée joue pleinement son rôle côté freinage ou stabilité.

 

 

Technologique…
Embarquant des systèmes d’aides à la conduite de dernière génération, la voiture fournit une aide précieuse au conducteur en cas de danger mais aussi dans des situations plus “ennuyeuses” comme les bouchons avec une conduite partiellement automatisée.

Grâce à une caméra stéréo et des capteurs radar et à ultrasons, le véhicule suit fidèlement les marquages au sol à la vitesse désirée et ralentit ou freine en fonction du comportement de la voiture qui le précède.

Très appréciable lorsque l’on est coincés dans un embouteillage, le système gère seul l’avancement et le freinage. Et l’on peut alors durant ces petits moments lâcher le volant et consulter son Facebook sans être trop inquiété. La voiture est autonome mais pas trop longtemps, un petit signal visuel rappelle tout de même de reprendre le contrôle.

D’autres aides précieuses s’invitent sur la BMW Série 5: l’assistant d’évitement, l’alerte de circulation transversale, l’assistant de changement de file et l’assistant de centrage dans la voie, protection active contre les chocs latéraux comprise. Enfin dernière bonne surprise: la voiture se gare toute seule. A l’aide d »une deuxième clé qui génère le démarrage, la voiture sort de son emplacement en avançant ou reculant, aidée pour cela par des caméras et des radars. La Série 5 coupera d’elle même son déplacement autonome en cas d’obstacle humain ou autre se mettant sur son chemin. Elle est même capable de trouver sa place en épi.

Plaisir de conduire
Pour vérifier l’efficacité de toutes ces aides, rien de mieux qu’un trajet en autoroute. Direction l’Italie pour un trajet de 400 km. Première sensation: le réel plaisir de conduite avec le silence qui règne à bord et le confort de roulement fourni par une suspension active. On apprécie au passage l’affichage tête haute, en couleur, discret et efficace.

Côté mécanique, c’est là encore la bonne surprise. Discret, le moteur vous propulse vers le 0 à 100 km/h en 7,7 secondes.

La limitation de vitesse étant levée sur certaines portions des autoroutes allemandes, nous en avons profité pour lâcher un peu les chevaux. Passage en mode sport et voilà que la BMW se transforme en bête prête à rugir. Les 190 ch de la 520d font le reste et permettent d’atteindre aisément les 230 km/h. Heureusement que ces tronçons ne sont pas extensibles…

Revenant à un mode de conduite plus raisonnable, on découvre la nouvelle fonctionnalité « adaptative ». La Série 5, dans ce cas précis, s’adaptera à votre calme ou nervosité, au choix, jouant avec la réactivité du moteur de la boite, de l’amortissement et de la direction.

Une fonctionnalité qu’on appréciera sur les routes sinueuses des Dolomittes où l’on découvrira la maniabilité étonnante de cette longue berline. Entre un moteur plein d’allant et un comportement routier incisif, le plaisir de conduite est bien au rendez-vous.

Cette grande routière, dynamique, confortable et qui offre un vrai plaisir de conduite, a en tout cas de solides arguments à faire valoir face à sa grande concurrente la Mercedes Classe E.

 

LES FICHES TECHNIQUES
BMW 520d/BMW 520d xDrive: quatre cylindres diesel, boîte mécanique à six rapports/ boîte Steptronic à huit rapports. Cylindrée: 1995 cm3 . Puissance: 140 kW (190 ch) à 4000 tr/min. Couple maximal : 400 Nm entre 1750 tr/min et 2500 tr/min. Accélération (0 à 100 km/h) : 7,7 s/7,5 s (7,6 s).

BMW 530i/BMW 530i xDrive: quatre cylindres essence, boîte Steptronic à huit rapports. Cylindrée: 1998 cm3 . Puissance:185 kW (252 ch) entre 5200 tr/min et 6500 tr/min. Couple maximal : 350 Nm entre 1450 tr/min et 4800 tr/min. Accélération (0 à 100 km/h) : 6,2 s (6,0 s).

BMW 540i/BMW 540i xDrive: six cylindres essence, boîte Steptronic à huit rapports. Cylindrée: 2998 cm3 . Puissance: 250 kW´(340 ch) entre 5500 tr/min et 6500 tr/min. Couple maximal : 450 Nm entre 1380 tr/min et 5200 tr/min. Accélération (0 à 100 km/h) : 5,1 s (4,8 s).

BMW 530d/BMW 530d xDrive: six cylindres diesel, boîte Steptronic à huit rapports. Cylindrée: 2993 cm3 . Puissance: 195 kW (265 ch) à 4000 tr/min. Couple maximal : 620 Nm entre 2000 tr/min et 2500 tr/min. Accélération (0 à 100 km/h) : 5,7 s (5,4 s).

Infos: BMW, boulevard Moulay Slimane, Casablanca. Tél. 05 22 24 00 70