La citadine Peugeot 208 élue voiture européenne de l’année

608

La dernière génération de la Peugeot 208, une citadine déclinée en version essence, diesel ou électrique, a été désignée lundi voiture européenne de l’année, un prix remporté trois fois lors des sept dernières éditions par la marque française au lion.

« Nous sommes très très heureux d’être honorés (…) nous allons immédiatement le faire savoir à nos clients », a réagi Jean-Philippe Imparato, directeur général de Peugeot (groupe PSA), s’exprimant en visio-conférence lors d’une remise de prix organisée à huis-clos à Genève (Suisse), en raison du coronavirus, et diffusée sur internet.

Cette récompense convoitée, créée en 1964, est traditionnellement décernée à la veille des journées presse du salon automobile de Genève, un événement annulé cette année à cause de l’épidémie de Covid-19.

Peugeot avait déjà remporté ce prix en 2014 avec la berline compacte 308 et en 2017 avec le SUV (4×4 de loisir) 3008, deux modèles qui ont connu une belle carrière commerciale.

La particularité de cette citadine de segment B est d’être disponible à la fois en motorisation thermique et électrique.

 

Lire aussi: Trophée de l'automobile: la Peugeot 208 élue voiture de l'année 2020

 

Le groupe PSA (qui compte aussi les marques Citroën, DS, Opel, Vauxhall) a opté pour des plateformes techniques dites « multiénergie » afin de proposer au client la possibilité de l’électrification pour chacun de ses nouveaux modèles.

Cette stratégie permet de produire les différentes déclinaisons sur une même ligne d’assemblage, améliorant la flexibilité et réduisant les risques face à l’incertitude de la demande pour les voitures électriques.

La Peugeot 208, voiture la plus vendue en France depuis le début de l’année, succède à la Jaguar I-Pace, un SUV de luxe 100% électrique élu en 2019.

La citadine au lion a devancé six autres modèles finalistes: BMW Série 1, Ford Puma, Porsche Taycan, Renault Clio, Tesla Model 3 et Toyota Corolla.

Le prix de la voiture européenne de l’année est décerné par un jury de 58 journalistes spécialisés issus de 23 pays européens.