Le déficit mondial d’accès à l’énergie se creuse

Publié le
Les banques continuent de soutenir les énergies fossiles, selon un rapport d'ONG
© Chris LeBoutillier/Unsplash

Le déficit mondial d’accès à l’énergie se creuse, a indiqué mercredi un nouveau rapport, notant que 685 millions de personnes vivaient sans accès à l’électricité en 2022 tandis que 2,1 milliards dépendent toujours de combustibles de cuisson nocifs.

« Le monde n’est toujours pas en voie d’atteindre l’Objectif de développement durable (ODD) no 7 », a souligné un rapport publié par la Banque mondiale, l’Agence internationale de l’énergie (AIE), l’Agence internationale pour les énergies renouvelables (IRENA), la Division de statistique de l’ONU (DSNU) et l’Organisation mondiale de la santé (OMS).

L’ODD 7 consiste à garantir, d’ici à 2030, l’accès de tous à des services énergétiques fiables, durables et modernes à un coût abordable. Il s’agit notamment d’assurer un accès universel à l’électricité et à des moyens de cuisson propres, de multiplier par deux les taux d’amélioration de l’efficacité énergétique et d’accroître nettement la part des énergies renouvelables dans le bouquet énergétique mondial.

Les efforts actuels ne sont pas suffisants pour atteindre l’ODD 7 dans les délais impartis, a relevé la dernière édition du rapport de suivi Tracking SDG 7.

Si des avancées ont été enregistrées sur certains aspects, comme par exemple le taux d’utilisation des énergies renouvelables dans le secteur de l’électricité, elles ne suffisent pas pour atteindre les cibles fixées dans les ODD, selon le document.

Le nouveau rapport vient confirmer que le nombre de personnes n’ayant pas accès à l’électricité a augmenté pour la première fois en plus d’une décennie, pour atteindre 685 millions d’habitants en 2022 (soit 10 millions de plus qu’en 2021). Les nouveaux raccordements à l’électricité n’ont en effet pas suivi le rythme de l’accroissement démographique, qui se concentre en grande partie en Afrique subsaharienne.

Lire aussi. Utilisation pacifique de l’énergie nucléaire: Amrani expose l’expérience marocaine à Washington

Cette régression s’explique par une conjonction de facteurs, dont la crise énergétique mondiale, l’inflation, le surendettement croissant dans de nombreux pays à faible revenu et l’intensification des tensions géopolitiques, a noté la même source.

Le déploiement de systèmes de production énergétique décentralisée, basés le plus souvent sur des énergies renouvelables, constitue cependant une évolution prometteuse qui contribue à accélérer les progrès, en particulier dans les zones rurales où vit actuellement 80% de la population privée d’électricité, a indiqué le rapport.

Par ailleurs, le nombre de personnes qui n’ont toujours pas accès à des combustibles et techniques de cuisson propres a globalement stagné, pour s’établir à 2,1 milliards d’habitants en 2022.

Le recours à des moyens de cuisson rudimentaires a des répercussions de grande ampleur sur la santé, les conditions de vie des femmes et l’environnement, et entraîne 3,2 millions de décès prématurés chaque année, selon la même source.

Le rapport met en évidence des tendances récentes plus positives pour d’autres volets de l’ODD 7. Les énergies renouvelables ont ainsi connu une croissance robuste au cours des deux dernières années, tandis que les taux d’amélioration de l’efficacité énergétique reprennent progressivement de la vigueur après la baisse enregistrée à la suite de la pandémie du COVID-19, même si ces avancées ne suffisent pas à garantir l’atteinte de la cible fixée pour l’ODD 7.

Les nouveaux objectifs mondiaux adoptés par plus de 130 pays dans le cadre du Consensus des Émirats arabes unis viennent en outre renforcer l’ODD 7, en appelant à tripler la capacité en énergies renouvelables et à doubler le rythme d’amélioration de l’efficacité énergétique.

Des actions concrètes immédiates sont nécessaires pour atteindre ces cibles, et en particulier pour remédier aux fortes disparités observées au niveau des investissements dans les énergies propres, qui restent concentrés pour 80% dans 25 pays en 2022, a souligné le rapport.

La rédaction vous conseille

Les titres du matinNewsletter

Tous les jours

Recevez chaque matin, l'actualité du jour : politique, international, société...

Le déficit mondial d’accès à l’énergie se creuse

S'ABONNER
Partager
S'abonner