L’ancien président du CCDH Ahmed Herzenni est décédé

Publié le
Le militant des droits de l'homme Ahmed Herzenni n’est plus
© DR.

L’ambassadeur itinérant et ancien président du Conseil consultatif des droits de l’Homme (CCDH), Ahmed Herzenni s’est éteint, lundi soir à Rabat des suites d’une longue maladie, a-t-on appris auprès de ses proches.

Natif de Guercif en 1948 et titulaire d’un doctorat en sociologie et en anthropologie de l’université du Kentucky (Lexington) aux Etats-Unis en 1994, ce militant des droits de l’homme a occupé plusieurs fonctions dont celle de président du Conseil consultatif des droits de l’Homme (CCDH) entre 2007 et mars 2011, date à laquelle cette Institution est remplacée par le Conseil national des Droits de l’Homme (CNDH).

Le défunt a entamé sa carrière professionnelle en tant qu’enseignant au collège (1971-1986) avant d’exercer en tant que chercheur à l’Institut national de recherche agronomique de Settat (1986-1995) et de Rabat et Settat (1997-2006), puis en tant que professeur à l’université Al Akhawayne d’Ifrane (1995-1996).

Auteur de plusieurs articles et ouvrages, feu Ahmed Herzenni avait été nommé par le Roi Mohammed VI, en novembre 2006, secrétaire général du Conseil supérieur de l’Enseignement.

La rédaction vous conseille

Les titres du matinNewsletter

Tous les jours

Recevez chaque matin, l'actualité du jour : politique, international, société...

L’ancien président du CCDH Ahmed Herzenni est décédé

S'ABONNER
Partager
S'abonner