La revue de presse hebdomadaire du samedi 18 mai

Publié le
La revue de presse hebdomadaire du samedi 20 avril
© H24info

Paris illégaux: le braquage continue, le malaise grandissant des pharmaciens, dialogue social: difficile compromis sur les retraites et le droit de grève…, voici les principaux titres de la presse hebdomadaire parue ce samedi 18 mai 2024:

Telquel
Paris illégaux: le braquage continue

En novembre 2023, quelques mois après l’enquête menée par TelQuel sur le site de paris sportifs 1XBET, les ministères de l’Intérieur et de l’Économie lançaient une procédure judiciaire pour mettre fin à ses activités, clairement illégales. Mais l’opérateur continue de s’afficher sans vergogne. Pire, son succès met en danger le financement du sport et attire même un concurrent, lui aussi, illégal. P lus d’un an après la publication de notre enquête (lire TelQuel n°1026) dénonçant les pratiques illégales de 1XBET au Maroc, l’opérateur de paris continue de cibler les parieurs du…

Le Canard Libéré
Le malaise grandissant des pharmaciens

Depuis quelque temps, les pharmaciens donnent de la voix pour dénoncer la dégradation continue de leur situation financière. Une baisse de revenus qu’ils imputent à l’adoption en 2014 de la réglementation sur la fixation des prix des médicaments au Maroc qui s’est traduite régulièrement par une série de baisses des prix de vente au public d’un certain nombre de médicaments. La dernière baisse en date est intervenue début mars 2024, portant sur une liste de 13 médicaments. Dans le lot, Cardelius 600 mg, prescrit contre les carences en calcium et vitamine D3, dont le prix de la boite est passé de 120,30 DH à 105,30, l’antipaludique Malanil 250 mg/100 mg qui passe de 465 à 394 DH pour une boîte de 12 comprimés.

Finances News hebdo
Dialogue social: difficile compromis sur les retraites et le droit de grève

Dans le cadre du dialogue social, le gouvernement, les syndicats et le patronat ont trouvé un compromis sur l’augmentation des salaires. Mais les discussions sur les retraites et le droit de grève n’ont pas encore abouti à un résultat tangible. En dépit des bonnes intentions des différentes parties, un accord final semble difficile. L’offre du gouvernement consiste notamment à relever l’âge de la retraite à 65 ans et à augmenter le taux des cotisations afin de sauvegarder les caisses de retraite. Cette option a été rejetée catégoriquement par les syndicats, estimant que c’est un retour en arrière pour ce qui est des acquis des travailleurs. «Nous n’allons pas faire de concessions sur ce sujet ainsi que sur celui du droit de grève, car cela touche les droits fondamentaux des salariés», souligne Miloudi Moukharik, secrétaire général de l’UMT. Et d’ajouter : «Nous adoptons une position ferme concernant le projet de loi organique concernant la grève, et nous allons rejeter tout texte qui ne garantit pas le plein droit des salariés. Par le passé, nous avons bloqué toutes les tentatives qui voulaient spolier ce droit ou l’affaiblir».

La Nouvelle Tribune
Feuille de route du Tourisme 2023-2026 : signature de deux contrats d’application régionaux

Deux contrats d’application régionaux ont été signés pour accélérer le déploiement régional de la Feuille de route du Tourisme 2023-2026 au niveau des régions Tanger-Tétouan-Al Hoceima et Draa-Tafilalet. « L’étape de la signature des contrats d’application régionaux est cruciale pour la feuille de route du tourisme, car c’est le prérequis pour la mise en œuvre de l’ensemble des projets », a indiqué la ministre du Tourisme, de l’Artisanat et de l’Economie Sociale et Solidaire, Fatima Zahra Ammor, dans un communiqué. C’est aussi un signal fort qui témoigne de l’engagement des parties prenantes pour le développement touristique des régions de Tanger-Tétouan-Al Hoceima et Draa Tafilalet dont les contrats d’application désormais signés, prévoient des objectifs ambitieux et des projets structurants pour les atteindre, a-t-elle soutenu.

Maroc Hebdo
Portrait de Rabie Kati, acteur marocain. Fauve qui peut…

“Une fois, une réalisatrice m’a recalé d’un casting car j’étais trop beau pour le rôle selon elle”. C’est toujours avec la même confiance en soi poussé à l’extrême, imprégnée de beaucoup de bonne humeur et de gentillesse qui la rendent plutôt attachante, que Rabie Kati se confie à Maroc Hebdo. Et c’est cette même confiance en soi qui continue de façonner, depuis plus de 20 ans, la carrière de l’acteur, faisant de lui une star pas comme les autres au Maroc. Un personnage excentrique dans ses manières, son discours parsemé de langue arabe littéraire, et son look beau garçon toujours bien sapé, qui jouit d’un immense capital sympathie auprès du public.

La Vie Eco
Des génies marocains pour créer des solutions innovantes grâce à l’intelligence artificielle

Une compétition organisée par des étudiants au service des étudiants : tel est le concept du hackathon Think AI Maroc, hébergé par l’école de codage 1337, du 17 au 19 mai à l’Université Mohammed VI Polytechnique de Benguerir. Cette deuxième édition, organisée par le club 1337 et l’association Math Maroc, rassemble 25 équipes de 2 à 3 étudiants, triées sur le volet parmi 140 candidatures provenant de différentes écoles et universités marocaines.

 

La rédaction vous conseille

Les titres du matinNewsletter

Tous les jours

Recevez chaque matin, l'actualité du jour : politique, international, société...

La revue de presse hebdomadaire du samedi 18 mai

S'ABONNER
Partager
S'abonner