La revue de presse de ce vendredi 3 mai

Publié le
La revue de presse de ce vendredi 14 juin
©H24info

La production industrielle se porte bien mais… ; Enquête autour d’une manipulation de cours boursiers ; Aïd Al-Adha: le PPS réclame le plafonnement des prix ; Subvention du gaz butane: la réforme suspendue ; Des élections partielles pour pourvoir les sièges des parlementaires déchus ; Augmentation prévue des prix des fruits et légumes après la révocation par la Mauritanie de la hausse des droits de douane… Voici les dernières informations de la presse nationale de ce vendredi:

L’Economiste

La production industrielle se porte bien mais…

L’amélioration de l’activité industrielle en glissement mensuel s’est poursuivie à fin mars 2024, selon la dernière enquête mensuelle de Bank-Al-Maghrib (BAM). Cette tendance positive est observée depuis mai 2023, d’après son étude de conjoncture industrielle. Ses résultats se basent sur cinq indicateurs : production, ventes, taux d’utilisation des capacités de production, commandes livrées et carnets des commandes futures. Les enquêteurs disposent d’un échantillon de près de 400 entreprises industrielles. Ainsi la production a augmenté entre février et mars 2024 dans la majorité des branches d’activité. De même pour les ventes, aussi bien dans le marché national qu’international. En revanche, le taux d’utilisation des capacités de production (TUC) a continué à stagner d’un mois à l’autre à 79%. Pareil pour les commandes enregistrées durant mars 2024, alors qu’elles avaient marqué un sursaut le mois d’avant.

Al Bayane

Aïd Al-Adha: le PPS réclame le plafonnement des prix

En prévision de l’Aid Al Adha, le gouvernement a pris des mesures pour assurer« la stabilité des prix et la préservation du cheptel national », a indiqué, lundi, le ministre de l’agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts, Mohamed Sadiki, selon lequel, une subvention de 500 dirhams par tête d’ovin sera accordée aux éleveurs qui bénéficieront des opérations d’importation en sus de l’exonération des taxes douanières au profit des importateurs. Environ 600.000 têtes d’ovins seront importées cette année contre quelque 400.000 l’année dernière, a-t-il précisé, dans une réponse à des questions orales lundi 29 avril à la Chambre des représentants. Réagissant aux propos du ministre, le président du Groupe du progrès et du socialisme à la Chambre, Rachid Hamouni a proposé dans ces conditions le plafonnement des prix d’ovins sur le marché pour tenir compte de l’effort consenti par l’État. En prévoyant une telle subvention de 500 DH par bête importée, le gouvernement doit prévoir des mesures pour assurer le plafonnement des prix des moutons qui seront vendus sur le marché à l’occasion de l’Aid Al Adha, a-t-il dit.

Les Inspirations éco

Subvention du gaz butane: la réforme suspendue

Le gouvernement a renoncé, pour l’instant, à la hausse de 10 dirhams du prix de la bonbonne de gaz, prévue initialement en avril. La décompensation est renvoyée aux calendes grecques, mais pas abandonnée. Le prix du gaz butane n’a pas augmenté depuis 1992.

Al Ahdath almaghribia

Des élections partielles pour pourvoir les sièges des parlementaires déchus

Le ministère de l’Intérieur a annoncé que des élections législatives partielles sont prévues le 3 juin dans les circonscriptions de Benslimane et Sidi Slimane afin de pourvoir les sièges parlementaires vacants. Ce décret, publié dans le Bulletin officiel n°224.365 du 17 avril 2024, fixe la date des élections partiels pour pourvoir les sièges vacants dans les circonscriptions locales de Benslimane et de Sidi Slimane. Le dépôt des candidatures individuelles aura lieu du mercredi 15 mai 2024 jusqu’à 12h du lundi 20 mai 2024 au siège des provinces relevant des circonscriptions concernées, selon ce décret.

Al Ittihad alichtiraki

Augmentation prévue des prix des fruits et légumes après la révocation par la Mauritanie de la hausse des droits de douane

Les professionnels du transport des marchandises ont assuré que les autorités mauritaniennes ont révoqué au début du mois de février dernier la hausse des droits de douane décidée sur les importations de fruits et de légumes en provenance du Maroc. Le président de l’Association marocaine des transports routiers intercontinentaux (AMTRI) Zone-sud, Ahmed Saoudi, a indiqué que les camions marocains chargés de légumes et de fruits ont repris au 1er mai leurs activités habituelles en direction du passage frontalier d’El Guerguarat. Avec le retour des convois de fruits et légumes marocains exportés vers le marché mauritanien, les professionnels du secteur des fruits et légumes s’attendent à une hausse des prix au niveau du marché national après avoir enregistré une baisse notable durant les trois derniers mois, ce qui menace une nouvelle fois d’un retour de l’inflation aux paniers des Marocains sous l’effet de la baisse de l’offre dans le marché intérieur, qui sera certainement affecté par la hausse des exportations marocaines vers les pays d’Afrique subsaharienne, à l’exception des pommes de terre et des oignons, dont les autorités Marocaines ont interdit l’exportation afin de subvenir à la consommation interne.

Al Massae

Le ministère de l’Éducation nationale tient des conseils disciplinaires pour les enseignants suspendus

Après la décision du ministère de l’Éducation nationale de reporter à vendredi les conseils disciplinaires des enseignants suspendus, prévus lundi 29 janvier dernier, la coordination des enseignants a appelé les enseignants à observer un sit-in devant les sièges des académies régionales et des centres où devraient se dérouler ces conseils disciplinaires, la coordination, qui comporte la coordination unifiée du corps enseignant et du personnel de soutien, la coordination nationale des enseignants du secondaire qualifiant et la coordination nationale du secteur de l’éducation, a appelé à la réintégration des enseignants suspendus et à l’annulation des conseils disciplinaires qualifiés d’ « imposture », soulignant que ces derniers vont embraser de nouveau la situation dans le secteur. Les enseignants et leurs coordinations se trouvent dans une position d’attente des résultats de ces conseils disciplinaires, au milieu d’appels pour clore définitivement ce dossier de peur d’embraser davantage la situation.

Un syndicat dénonce l’exclusion du secteur privé de la hausse générale des salaires

L’Union nationale du travail au Maroc (UNTM) a qualifié l’accord signé par le gouvernement avec les centrales syndicales les plus représentatives le 29 avril dernier de « mystérieux » et manquant de clarté, soulignant que ses termes ne présentent « aucune vision intégrée traçant les grandes lignes d’une loi régissant le droit de grève, la loi des syndicats et la révision du code du travail, ni un calendrier franc d’élaboration de ces textes législatifs ». L’UNTM a noté, dans ce cadre, que l’accord n’a pas pris en compte les salariés du secteur privé en décidant « une hausse générale de leurs salaires proportionnelle à la hausse des taux d’inflation ». Le syndicat a saisi l’occasion de la Fête du travail pour présenter « une évaluation objective » du bilan social de l’année, marquée par le développement inédit de la hausse des prix dans le secteur des hydrocarbures et dans la majorité des produits quotidiens des Marocains.

Assabah

Enquête autour d’une manipulation de cours boursiers

L’Autorité marocaine des marchés des capitaux réalise une enquête autour du développement des cours de certaines actions négociées sur le marché financier. Les cours de certaines sociétés cotées en bourse ont connu une hausse remarquable lors des négociations du mois de mars dernier, selon des sources qui ont ajouté que cette enquête vise à connaitre les raisons derrière cette hausse et à vérifier l’absence d’une hausse des prix suspecte des cours, à travers l’augmentation de leur demande. L’Autorité marocaine des marchés des capitaux ouvre une enquête à chaque fois qu’elle remarque des anomalies dans les prix des actions de certaines sociétés côtés en bourse, particulièrement si cette fluctuation des prix n’est pas liée à des données objectives, ce qui pose des questions sur sa nature et ses raisons.

La rédaction vous conseille

Les titres du matinNewsletter

Tous les jours

Recevez chaque matin, l'actualité du jour : politique, international, société...

La revue de presse de ce vendredi 3 mai

S'ABONNER
Partager
S'abonner