La revue de presse de ce jeudi 23 mai

Publié le
La revue de presse de ce vendredi 14 juin
©H24info

Piratage de livres: la traque commence ; Le casse-tête de la 5G au Maroc ; Agroalimentaire: les opérateurs marocains à la conquête du Golfe ; Les escargots marocains font un tabac en Espagne ; Ouahbi s’attaque au « véto » des hôteliers sur les femmes, Remaniement ministériel… Voici les dernières informations de la presse nationale de ce jeudi:

Le Matin

Contrefaçon et piratage de livres: que la traque commence!

On ne parle pas assez de l’action commando des libraires et des éditeurs pour débusquer les vendeurs de livres piratés à la vingt-neuvième édition du SIEL. Mais ce brave recours à la loi, pour interdire la vente de piètres copies de livres, fera date et marquera un tournant dans le traitement de la question du piratage de livres au Maroc. Il faut dire que l’enjeu est de taille. Selon Hassan El Kamoun, président de l’Association des libraires indépendants du Maroc (ALIM), le piratage des livres est un fléau qui se mesure en millions de dirhams. Ces chiffres faussent même l’évaluation de la pratique de la lecture au Maroc. Mais le pire, selon EL Kamoun, c’est que le piratage des livres a un impact considérable sur l’économie de la librairie marocaine, compromettant la viabilité des librairies et décourageant les auteurs et éditeurs de publier leurs œuvres dans le pays.

Fruits et légumes et agroalimentaire: les opérateurs marocains en quête de nouvelles opportunités sur les marchés du Golfe

Morocco Foodex poursuit le processus de prospection de nouveaux débouchés à l’export pour les filières des fruits et légumes, l’agroalimentaire et la pêche maritime. L’établissement organisera ainsi, du 26 septembre au 3 octobre prochains, des missions BtoB au profit d’une vingtaine d’opérateurs de ces filières au Moyen-Orient. Ces rencontres d’affaires seront organisées aux Émirats arabes unis, au Qatar et en Arabie saoudite dans l’objectif de promouvoir le potentiel de l’offre d’origine Maroc et approcher et comprendre les besoins de ces marchés.

Gaz: Chariot démarre le forage du puits Dartois, un réservoir de 20 milliards de pieds cubes en vue

Chariot démarre les forages de son puits OBA-1, dans la zone de prospection Dartois, située sur la licence Loukkos (Onshore). En attendant les résultats définitifs de ces travaux, les estimations de la compagnie britannique d’exploration gazière font état d’un réservoir d’une vingtaine de milliards de pieds cubes de gaz. La zone Dartois, elle, lui permettrait de mettre la main sur un gisement allant jusqu’à 12 milliards de pieds cubes par jour.

Les Inspirations éco

Exportations: les escargots marocains font un tabac en Espagne

En 2023, l’Andalousie a importé du Maroc 5.000 tonnes d’escargots pour une valeur de 3,8 millions d’euros, plaçant ainsi le Royaume comme l’un des plus grands fournisseurs de ce petit mollusque très apprécié dans la région, a révélé le ministère espagnol de l’Agriculture. L’année dernière, une augmentation de la consommation d’escargot a d’ailleurs été enregistrée en Espagne, alors qu’elle n’était que de 18.000 tonnes en 2020. L’Espagne n’a produit en 2023 que 605.500 kilogrammes, selon l’Association nationale d’élevage et d’engraissement de l’escargot (Ancec). L’Andalousie dispose de 211 centres d’élevage, principalement à Séville, Cordoue, Malaga et Grenade. La production de cette région est surtout destinée à d’autres régions du nord de l’Espagne, selon l’Ancec.

Investissements: 152 MMDH de projets validés lors du premier Comité de pilotage

La Commission nationale des investissements (CNI) a approuvé un montant total frôlant les 152 MMDH de projets d’investissement depuis l’entrée en vigueur de la nouvelle Charte de l’Investissement et son opérationnalisation, permettant la création de 71.300 emplois directs et indirects. Dans ce cadre, l’Observatoire national de l’investissement (ONI), qui se veut être un dispositif d’accompagnement de la Stratégie nationale de l’investissement privé, a tenu son premier Comité de pilotage. Une activation qui intervient après l’adoption, il y a 20 jours, de la loi n°22.24 modifiant et complétant la loi n°47-18 portant réforme des Centres régionaux d’investissement (CRI) et création des Commissions régionales unifiées d’investissement CRUI). Présidé par Mohcine Jazouli, ministre délégué chargé de l’Investissement, de la Convergence et de l’Évaluation des politiques publiques, l’ONI a pour mission de se doter de données fiables relatives à l’investissement privé et à la création d’emplois générés par ces investissements, et ce, pour piloter efficacement le suivi et la réalisation des objectifs fixés.

L’Opinion

Déploiement de la 5G: Un casse-tête financier et technique pour les autorités

Pour être en mesure d’accueillir la Coupe du Monde 2030, le Maroc doit se conformer à plusieurs critères, notamment en termes de télécommunications. La FIFA exige du pays hôte de mettre en place des technologies de pointe pour le réseau de téléphonie mobile et d’Internet, ce qui signifie pour le Maroc le déploiement de la 5G. Lors de son dernier passage au Parlement, la ministre de tutelle, Ghita Mezzour, a assuré que toutes les dispositions vont être prises pour que la 5G soit opérationnelle d’ici 2030. Mais si l’ANRT et tout l’écosystème ont échoué jusqu’à aujourd’hui à rendre disponible ce type de réseaux mobiles, c’est que plusieurs prérequis techniques et financiers font défaut.

Maroc-résilience économique: nouvelle obligation internationale pour 2024

Le Maroc s’apprête à émettre une obligation internationale en 2024, alors qu’il progresse dans la réduction de son déficit budgétaire et vise à retrouver sa cote d’investissement. Cette initiative s’inscrit dans une stratégie plus large d’amélioration des finances publiques et de résilience économique. Lors d’une interview avec Bloomberg, en marge de la réunion des responsables financiers arabes en Égypte, Nadia Fettah, ministre des Finances et de l’Économie, a indiqué que malgré une amélioration notable des finances publiques, le Maroc reste attentif aux opportunités sur les marchés internationaux. « Nous surveillons constamment les marchés internationaux. Nous ne ressentons aucune pression, mais nous attendons le meilleur moment pour l’émission» a-t-elle déclaré, sans toutefois préciser la taille de l’offre envisagée.

Al Akhbar

El Mansouri ouvre des dossiers dans l’Agence urbaine de Larache

La ministre de l’Aménagement du territoire national, de l’Urbanisme, de l’Habitat et de la Politique de la ville, Fatima Ezzahra El Mansouri, s’est renseignée sur des dossiers de permis construction et de règlements « vagues » à l’Agence urbaine de Larache, dont le dossier relatif à un terrain réservé, selon le plan urbain de référence de Ksar El Kébir, pour abriter une place publique, mais qui s’est transformé en lotissement après son acquisition par le président de la commune. Selon des sources du quotidien, les services du ministère de tutelle vont également se pencher sur les circonstances et les motifs de l’approbation d’un projet se trouvant sur le domaine public ferroviaire, après l’émission des notes de refus et la notice de démolition, malgré la justification apportée par le président de la commune, qui a affirmé avoir loué l’immeuble des chemins de fer. Des enquêtes sont menées afin de déterminer les motifs et les circonstances et établir des rapports détaillés permettant d’activer la reddition des comptes.

Al Ahdath almaghribia

Ouahbi s’attaque au « véto » des hôteliers concernant les femmes

Le sujet de refus de séjour exprimé par certains hôtels à des femmes résidant dans la même ville que l’établissement hôtelier fait encore couler beaucoup d’encre. Cette fois de la part du ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, qui répondait à des questions de Conseillers parlementaire, estimant qu’il n’existe aucune base légale pour interroger la femme sur son lieu de résidence, ou lui réclamer un document prouvant son adresse ou un acte de mariage. Ouahbi a affirmé que la demande injustifiée de tout document à un citoyen constitue une atteinte à sa vie privée, car ces documents recèlent ses secrets et sa vie privée. Il a relevé, dans ce sens, qu’il n’existe « aucun texte juridique justifiant cette action », soulignant que quiconque réclame des documents privés doit être poursuivi en justice.

Assabah

Ouahbi: « Je ne quitterais pas le gouvernement »

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, dont le nom est sans cesse cité dans les sièges des partis ou à l’hémicycle comme candidat au départ du gouvernement, a mis fin au doute entourant cette question. Le ministre a affirmé, lors de la séance des questions orales à la Chambre des conseillers qu’il ne « quitterait pas le gouvernement ». Ouahbi a ainsi devancé les secrétaires généraux des partis de la coalition gouvernementale qui entameront en toute discrétion les tractations pour le prochain remaniement ministériel, en insinuant son intention de continuer de faire partie du gouvernement Akhannouch. Il a émis, dans ce cadre, le souhait de pouvoir mener à bien les projets restants avant la fin du mandat gouvernemental. Le RNI a choisi les noms des candidats ministrables dans le cadre d’un remaniement ministériel imminent, tandis que les partis de l’Istiqlal et du PAM étudient la question en catimini, selon un dirigeant du parti de la Colombe.

La rédaction vous conseille

Les titres du matinNewsletter

Tous les jours

Recevez chaque matin, l'actualité du jour : politique, international, société...

La revue de presse de ce jeudi 23 mai

S'ABONNER
Partager
S'abonner