Jordan Bardella, le jeune loup de l’extrême droite française

Publié le
Jordan Bardella, le jeune loup de l'extrême droite française
Jordan Bardella, président du parti d'extrême droite français Rassemblement national (RN) fait vérifier ses papiers d'identité avant de voter pour les élections au Parlement européen dans un bureau de vote à Garches, en banlieue parisienne, le 9 juin 2024. © Julien De Rosa / AFP

Il a réussi à hisser son parti d’extrême droite, vainqueur des élections européennes, très loin devant le camp d’Emmanuel Macron : Jordan Bardella, 28 ans, se targue d’avoir réalisé dimanche un « score historique », en dépit des critiques récurrentes sur son manque de fond et sa « duplicité ».

En recueillant dimanche plus de 30% des suffrages exprimés, sa liste a offert au Rassemblement national le meilleur score de son histoire lors d’un premier tour d’une élection nationale, et ouvert la voie à une quatrième candidature à la présidence du pays de Marine Le Pen, désormais drapée du statut de favorite.

Formules ciselées pour cogner et sourire à toute épreuve pour les selfies : la tête de liste du RN a donné un coup de jeune au parti historique de l’extrême droite française fondé au début des années 1970 par Jean-Marie Le Pen, aujourd’hui âgé de 95 ans.

La stratégie de dédiabolisation entamée il y a une dizaine d’années par sa fille Marine, qui a lissé l’image du parti et rompu avec les déclarations antisémites et racistes de son fondateur, trouve son aboutissement avec Bardella.

Encore inconnu du public il y a cinq ans, le jeune homme au physique de gendre idéal s’est imposé en un temps record dans un paysage politique en plein renouvellement et « séduit dans toutes les catégories », résume le sondeur Frédéric Dabi.

Son score de dimanche, qui s’accompagne, selon plusieurs études menées pendant la campagne, d’un « lissage » de l’électorat, en convaincant des catégories sociologiques historiquement hostiles au RN – cadres, retraités -, apparaît comme une victoire personnelle.

M. Bardella met en avant ses origines modestes, d’ascendance italienne et élevé par sa mère dans une banlieue parisienne populaire, pour apparaître proche des préoccupations des Français : pouvoir d’achat, immigration, insécurité…

Lire aussi: Européennes: l’extrême droite se renforce, séisme politique en France 

Adhérent au parti d’extrême droite depuis ses 17 ans, il en a gravi les échelons jusqu’à en prendre la tête en 2021, tandis que Marine Le Pen, arrivée deux fois au deuxième tour de l’élection présidentielle derrière Emmanuel Macron, prépare l’échéance de 2027.

La rédaction vous conseille

Les titres du matinNewsletter

Tous les jours

Recevez chaque matin, l'actualité du jour : politique, international, société...

Jordan Bardella, le jeune loup de l’extrême droite française

S'ABONNER
Partager
S'abonner