Hervé Renard, pressenti chez les Bleues, quitte son poste de sélectionneur de l’Arabie saoudite

Publié le
Foot/législatives: "difficilement concevable" d'être "dans les extrêmes" selon Hervé Renard
Hervé Renard. © DR.

Hervé Renard, pressenti pour reprendre l’équipe de France féminine, a démissionné de son poste de sélectionneur de l’Arabie saoudite et est « déterminé à retourner en France pour y diriger une équipe nationale », a indiqué mardi à l’AFP une source interne à la fédération saoudienne.

« Le match contre la Bolivie ce soir est son dernier en tant que sélectionneur saoudien », a ajouté cette source, précisant que la fédération saoudienne avait « accepté » sa démission.

A quatre mois du Mondial en Australie et en Nouvelle-Zélande, le technicien français devrait succéder à Corinne Diacre, débarquée le 9 mars sur fond de fronde de certaines joueuses cadres.

La Fédération française de football était suspendue depuis plusieurs jours aux négociations entre Renard et la fédération saoudienne. Le temps commençait à presser alors que l’annonce de la liste des joueuses retenues pour le rassemblement d’avril est attendue jeudi ou vendredi.

« Nous avons essayé de le dissuader, mais il était déterminé à retourner dans son pays et à y diriger une équipe nationale. Nous ne pouvons pas l’empêcher de réaliser son rêve », a poursuivi cette source, sans préciser si Hervé Renard, sous contrat jusqu’en 2027, a dû négocier financièrement ce départ.

Lire aussi: Vidéo. Maroc-France: Hervé Renard, une passion marocaine

L’ancien défenseur, double vainqueur de la Coupe d’Afrique des nations, devrait être donc préféré à plusieurs candidats dont Jocelyn Gourvennec, auditionné par une commission désignée ces derniers jours au sein de la FFF pour mener à bien le processus de recrutement, mais qui a ensuite décliné la proposition.

Réputé dans le football masculin, où de multiples expériences internationales (Zambie, Côte d’Ivoire, Maroc, Arabie saoudite) ont enrichi son CV… Hervé Renard n’a aucune expérience à la tête d’une équipe féminine.

Alors qu’il ne reste que quatre matches de préparation – le premier le 7 avril à Clermont face à la Colombie – avant l’entrée en lice des Bleues au Mondial le 23 juillet à Sydney contre la Jamaïque, Hervé Renard, s’il est nommé sélectionneur, devra se mettre au diapason d’un monde qu’il connaît peu.

La rédaction vous conseille

Les titres du matinNewsletter

Tous les jours

Recevez chaque matin, l'actualité du jour : politique, international, société...

Hervé Renard, pressenti chez les Bleues, quitte son poste de sélectionneur de l’Arabie saoudite

S'ABONNER
Partager
S'abonner