Syrie: l’aéroport d’Alep reçoit son premier vol civil après 8 ans de conflit

164
DR.

L’aéroport d’Alep a rouvert au trafic aérien, mercredi, avec l’atterrissage de son premier vol civil, le premier en huit ans de conflit, rapportent les médias.

Un A 380 de la Syrian Air transportant des ministres syriens et des journalistes est arrivé en provenance de Damas aux alentours de 11H22 (heure locale), précisent ces sources.

Ce premier vol civil intervient quelques jours après la prise de contrôle de tous les secteurs autour d’Alep par les forces du régime.

Les autorités avaient indiqué, lundi, que des vols vers Damas et Le Caire seraient programmés « dans les prochains jours », alors que des vols tests ont été effectués en 2017.

L’aéroport d’Alep, à l’Est de la métropole, a interrompu tous les vols commerciaux en 2012, l’année où des groupes rebelles ont pris le contrôle des quartiers Est de la ville.

 

Lire aussi: Syrie: la fuite de nombreux jihadistes dont des Marocains inquiète les services de renseignements

Les reconquêtes aux environs d’Alep se déroulent dans le cadre d’une offensive lancée en décembre avec le soutien de Moscou, contre l’ultime grand bastion des extrémistes et des rebelles dans le nord-ouest syrien, à savoir la région d’Idleb et des secteurs limitrophes.

Les membres de Hayat Tahrir al-Cham (HTS, ex-branche syrienne d’Al-Qaïda) dominent encore plus de la moitié de la province d’Idleb et des secteurs attenants dans celles d’Alep, de Hama et de Lattaquié.

Depuis décembre, près de 900.000 personnes ont été déplacées par les violences, selon l’ONU.

Déclenchée en mars 2011 par la répression de manifestations pacifiques, la guerre en Syrie a fait plus de 380.000 morts.