Prison ferme pour un journaliste qui a violé une mineure à Tanger

1395

La Cour d’appel de la ville de Tanger a condamné, la semaine dernière, un journaliste à 4 ans de prison ferme. Le coupable est accusé d’avoir violé une mineure âgée de 10 ans. Les détails. 

Un journaliste de la ville de Tanger a écopé de 4 ans de prison ferme, indique Assabah dans son édition du mercredi 27 novembre.

Le quotidien arabophone explique que le coupable, qui travaille dans un journal connu dans la région, a violé une fille âgée de 10 ans.

« La victime était présente lors du procès et a raconté au juge, la voix brisée, que le journaliste en question, l’a emmené dans un endroit loin des regards lors du mois de ramadan dernier. Il a commencé à l’embrasser et la toucher, avant d’abuser d’elle violemment », peut-on lire sur Assabah.

Le journal a, par ailleurs, indiqué que le coupable, aux multiples antécédents judiciaires, a nié les faits, tout en affirmant qu’il s’agit d’un complot bien ficelé pour le faire tomber. Son avocat a défendu la même version, mais le juge a fini par trancher et mettre le journaliste derrière les barreaux.