H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Située entre Casablanca et Essaouira, la zone humide de Oualidia est fortement menacée. Ce lieu, très important pour l’équilibre écologique de la région, serait en cours de destruction.

     

     

    La zone humide de Oualidia est en train de mourir! Ce lieu, qui est un écosystème très précieux, est en cours de destruction. Un canal de drainage est, effet, en train d’être creusé vers l’océan Atlantique.

    Ce n’est pas n’importe quel endroit. La zone humide de Oualidia doit être sauvée dans les plus brefs délais, puisqu’elle donne une opportunité à l’apparition et au maintien d’une déclinaison de la vie. À la base, c’est est un site d’escale pour plusieurs oiseaux migrateurs côtiers.

    La zone est très importante pour l’équilibre écologique de la région. D’autres espèces comme les tortues ou les lézards trouvent, notamment, refuge dans ces lagunes de l’Oualidia.

    Cette zone a été désignée endroit d’intérêt international par la convention de Ramsar, le 15 janvier 2005. Cette convention, qui est un traité international adopté depuis le 2 février 1971, propose un plan d’action intégré pour le développement durable et la protection du potentiel de plusieurs zones humides comme l’Oualidia.

     

    Lire aussi: Huître de Oualidia: quand un produit de la mer fait la renommée d’une ville

     

    Il est à rappeler que le roi Mohammed VI avait présidé en 2010 à Oualidia une cérémonie de signature de la Convention portant sur la mise à niveau de la région et la préservation de sa lagune.

    Notons que plus de la moitié des zones humides au Maroc ont disparu depuis le début du 20e siècle, selon l’Alliance marocaine pour le climat et le développement durable (AMCDD).

    Share.

    Comments are closed.