Diapo et vidéo. Quand des visiteurs de musées tombent nez à nez avec leurs sosies

C’est un jeu à la mode. Des amateurs d’art cherchent et trouvent d’étranges ressemblances avec des personnages, ces selfies permettent à certaines toiles de connaître une seconde vie grâce aux réseaux sociaux.

S’ils ne pouvaient plus se voir en peinture, ce n’était pas le jour pour aller au musée. Ces visiteurs sont tombés sur leurs doubles dans des tableaux souvent vieux de plusieurs siècles. Et plutôt que de prendre leur jambe à leur cou, d’entamer la lecture du Portrait de Dorian Gray ou de s’attaquer à de longues études de généalogie, ils ont préféré se prendre en selfie devant ces frères et sœurs d’un autre temps.

Tout a commencé en 2012 avec Max Galuppo, qui visitait le Philadelphia Museum of Art. Quand soudain, l’ami qui l’accompagnait lui lance comme une blague : «Tu vois cette peinture, là ? Elle te ressemble comme deux gouttes d’eau». Cette huile sur toile datant de 1562 et probablement peinte en Italie s’appelle Portrait d’un noble avec un gantelet de duel. Qu’à cela ne tienne-t-il ne se démonte pas et décide même de revenir plus tard en costume d’époque.

Et si ces selfies, parfois complètement proscrits par certains établissements, étaient le meilleur moyen pour des œuvres parfois oubliées de trouver une seconde vie ? Voire de redonner goût au musée à la jeune génération. Attention toutefois à ne pas déclencher des catastrophes en tentant de cadrer d’un peu trop près les œuvres. Depuis la découverte de Max Galuppo et des centaines de milliers de partages sur les réseaux sociaux, de nombreux visiteurs, souvent jeunes, sont venus se prendre à leur tour en photo devant ce noble au gantelet de duel.

Depuis 2012, ces doubles portraits de parfaits inconnus devant des toiles étrangement ressemblantes se multiplient. Et de fait, ces portraits deviennent immédiatement des petits phénomènes dans le monde de l’art. Réunis sous la bannière «Doppleganger» qui signifie sosie, ou encore «time travelling», ces visiteurs de musée postent leurs étranges clichés sur les réseaux sociaux. Voici quelques-uns de ces clichés les plus mémorables.