Espagne: un présumé jihadiste marocain neutralisé grâce à la collaboration de la DGST

Publié le
Espagne
©Archives

Un présumé jihadiste marocain est tombé dans les filets de la police espagnole avec le concours des services marocains. 

Nouvelle opération conjointe entre le Maroc et l’Espagne en matière de lutte contre le terrorisme. Grâce à la collaboration de la Direction Générale de la Surveillance du Territoire (DGST), la Police Nationale espagnole a arrêté, à Alicante, un Marocain pour sa participation présumée aux délits de captation terroriste, endoctrinement, auto-endoctrinement et apologie du terrorisme, indique un communiqué de la police du voisin, diffusé ce jeudi.

L’opération a eu lieu dans la nuit de lundi dernier quand un dispositif policier a été mis en place, procédant à l’arrestation de cette personne et à la perquisition de son domicile. Au cours de cette arrestation, les agents ont saisi une grande quantité de matériel informatique et téléphonique, ainsi que divers documents liés à l’enquête.

Ils préparaient des projets terroristes: 4 partisans de Daech arrêtés au Maroc

Selon les informations recueillies par les enquêteurs, le jeune de 38 ans qui s’affairait en tant que maçon diffusait de nombreuses publications faisant l’apologie de l’organisation terroriste Daech. L’enquête lancée à son encontre a démontré que sa radicalisation s’est accentuée au fil des publications, montant d’un cran à chaque fois. De fait, le mis en cause était dans les radars des enquêteurs depuis juin 2023,  lorsque des experts espagnols de la lutte contre le terrorisme ont constaté qu’un individu, de nationalité marocaine, diffusait sur les réseaux sociaux un contenu à caractère purement jihadiste.

Il s’est avéré, par la suite, que le suspect, adhérant pleinement aux postulats idéologiques de l’organisation terroriste, résidait sur le territoire espagnol. Pis encore! Le présumé jihadiste aurait entretenu des liens étroits et des contacts assidus avec des jihadistes notoires, purgeant leur peine dans des centres pénitenciers marocains et espagnols et avec des combattants terroristes, étrangers dans la zone syro-irakienne.

Selon les agents, tout porte à croire qu’il s’apprêtait à lancer une opération puisqu’il avait même élaboré son propre matériel dans le but de le diffuser ouvertement sur ses réseaux sociaux. Il a été présenté ce jeudi au juge qui a ordonné son placement en détention provisoire.

La rédaction vous conseille

Les titres du matinNewsletter

Tous les jours

Recevez chaque matin, l'actualité du jour : politique, international, société...

Espagne: un présumé jihadiste marocain neutralisé grâce à la collaboration de la DGST

S'ABONNER
Partager
S'abonner