Vidéo. Pourquoi les prix du poulet continuent de grimper ?

6199
Le marché de gros aux volailles de Casablanca. Ayoub Ouajib/H24 Info

Le prix du poulet repart à la hausse depuis quelques semaines. Les vendeurs pointent du doigt les problèmes de production provioqués par l’importante crise qu’a connu le secteur ces deniers mois avec la crise du Covid-19. La situation alarmante affecterait ainsi toute la chaîne d’approvisionnement. H24Info est parti à la rencontre des professionnels du secteur au marché de gros aux volailles de Casablanca.

Observée depuis la mi-septembre, la flambée des prix du poulet se poursuit, passant de 10DH/kilo durant la période de confinement à 20/23DH le kilo aujourd’hui.

«Cette montée des prix est normale et elle s’explique par l’absence de certains éleveurs sur le marché» affirme au micro de H24 Info, Abou Baker Jaber, président de l’association marocaine des éleveurs de poulets.

 

Lire aussi: Voici pourquoi les prix du poulet ont flambé

 

Cette absence des éleveurs a été provoquée par la crise sanitaire du Covid-19 dans le pays. «Nous avions déjà prévenu le ministère de l’Agriculture, le Comité de vigilance, mais également le chef du gouvernement que nous faisons face à des problèmes au niveau de la production», poursuit notre interlocuteur qui dénonce dans ce sens le manque de dialogue.

Badr un des grossistes au marché de Casablanca explique quant à lui que «les éleveurs sont à bout (…) ils croulent sous les dettes et les crédits». Les professionnels pointent également l’absence d’aides de l’État, pour qui le secteur n’avait pas besoin d’être soutenu vu qu’il continuait à fonctionner durant la période de confinement.

Aujourd’hui, ce secteur se retrouve dans une situation critique comme le rapporte  Aujourd’hui Le Maroc qui indique que les pertes de trésorerie sont évaluées à 4 milliards de dirhams dont 3 milliards de dirhams durant le confinement et 1 milliard de dirhams après la levée progressive des mesures de confinement.