Usines PSA: redémarrage progressif du site de Kénitra à partir du 6 mai

1530

Mise à l’arrêt le 21 mars dernier, l’usine du groupe PSA de Kénitra va reprendre son activité progressivement à partir du 6 mai, indique un communiqué de la firme. Le management de cette dernière indique que des mesures sanitaires renforcées, partagées avec les partenaires sociaux, ont été déployées avant tout redémarrage d’activité. Une campagne d’audits pour garantir leur parfaite mise en œuvre dans 100% des sites industriels, commerciaux, R&D du Groupe a été effectuées.

Premier signe de retour à la normale ? L’usine de Kénitra du groupe PSA indique son redémarrage progressif à partir du 6 mai. Selon le groupe, pendant la période d’arrêt des activités de production, le Groupe PSA a déployé un protocole de mesures sanitaires renforcées dans l’ensemble de ses sites au Maroc.

Construit avec les services de santé, ce protocole a été largement partagé avec les partenaires sociaux et a fait l’objet d’audits systématiques. Il a été approuvé par les autorités sanitaires nationales. En complément, des ‘Référents protocole’ auront pour mission quotidienne de vérifier sur site l’application des mesures et gestes barrières et de mettre en place les actions correctives, si nécessaires.

«Le Ministère a accompagné le Groupe PSA pour la reprise de l’activité industrielle de l’usine de Kenitra. Nous saluons l’effort fourni par le groupe pour la mise en place d’un protocole sanitaire renforcé au sein de l’usine. La sécurité du personnel étant prioritaire, ce protocole sera suivi en permanence par la Commission sanitaire régionale en étroite collaboration avec les équipes du Groupe PSA», indique Moulay Hafid Elalamy, Ministre de l’Industrie, du Commerce et de l’Économie Verte et Numérique du Maroc.

De son côté, Samir Cherfan, Executive Vice President, région Afrique & Moyen Orient du Groupe PSA, explique de son côté que « depuis la fermeture de notre site nous avons mis en place un protocole sanitaire renforcé sur notre site industriel de Kenitra avec l’appui de notre service médical et en collaboration étroite avec nos partenaires sociaux. L’application stricte de ce protocole est sous la responsabilité de Rémi Cabon, directeur du site de Kenitra ».

Et d’ajouter: « Grâce à cet effort collectif, validé par l’audit qui a eu lieu le 14 avril, nous pouvons sereinement reprendre la fabrication de la Peugeot 208 de façon progressive et sécurisée, tout en finalisant la montée en cadence de la Citroën Ami et en préparant les conditions d’un doublement de notre capacité de production à Kenitra ».