Tui Fly supprime trois vols entre le Maroc et l’Espagne

La compagnie aérienne low-cost allemande a décidé de suspendre trois de ses vols entre le Maroc et l’Espagne. 

Il s’agit des vols reliant les aéroports Nador El Aroui aux villes espagnoles Alicante et Madrid, et Mohammed V (à Casablanca), à la capitale espagnole, lit-on dans un article du site Challenge qui explique que ces dessertes avaient été mises en place au début de la saison estivale 2019.

Quelques mois plus tard, la compagnie aérienne a jugé que leur taux de remplissage n’était pas suffisant pour atteindre une rentabilité suffisante, poursuit le quotidien en ligne. Les habitués des vols Nador-Alicante ou Nador-Madrid devront se rabattre sur la liaison maritime qui existe entre Nador et le port d’Almeria, situé entre Alicante et Malaga. Le média note toutefois que cette décision ne rime en aucun cas avec un repli d’activité de l’entreprise au Maroc qui a ouvert sa première agence de voyage en Afrique, à Casablanca, fin juin 2018.

 

Lire aussi : TUI Fly ouvre ses portes à Casablanca

 

Parallèlement à son métier principal de transporteur aérien low-cost, la Société d’Investissement Aérien (SIA) qui détient au Maroc la marque Tui Fly et les agréments de vols s’impose également sur le marché par des activités de sous-traitance en marketing, informatique, distribution, finances, ainsi que des centres d’appels au profit d’autres entités appartenant au groupe Tui.

D’autre part, la compagnie aérienne Tui fly Belgium proposera dès le 10 avril prochain une nouvelle liaison entre Casablanca et Barcelone, sa neuvième destination au départ de l’aéroport marocain, rapporte le site Air Journal.

Avec plus de 1.600 agences de voyages et portails de vacances en ligne, le groupe Tui s’impose comme parmi les leaders mondiaux du tourisme. Il enregistre six compagnies aériennes disposant de 150 appareils, 380 hôtels et 16 paquebots de croisière dans le monde.