Tanger, avant dernière étape de la campagne marathon du binôme Alj-Tazi

63
Crédits: Twitter/@Mehditaz

Le candidat à la présidence de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj et son colistier Mehdi Tazi ont tenu, mercredi à Tanger, une rencontre d’information et de communication avec les membres de la section régionale de la Confédération (CGEM Tanger-Tétouan-Al Hoceima).

Avant dernière étape de la tournée du binôme candidat au sein des différentes régions du Royaume, cette rencontre a permis de débattre d’un ensemble de questions relatives aux besoins et aux attentes des entreprises, notamment celles de Tanger-Tétouan-Al Hoceima, et ce en termes d’impôts, de concurrence étrangère et d’exportations.

« Cette rencontre a été l’occasion de s’enquérir des problèmes de la région et de discuter avec les adhérents de la CGEM Tanger-Tétouan-Al Hoceima, afin de pouvoir identifier les moyens à même d’améliorer le quotidien des entreprises dans la région », a indiqué Chakib Alj dans une déclaration à la presse.

« Notre programme prévoit, entre autres, le développement des petites et moyennes entreprises (PME) et des petites et moyennes industries (PMI), ainsi que le domaine de la logistique, en menant les réformes nécessaires pour en faire un secteur plus performant », a fait savoir le candidat, ajoutant que le binôme vise également à oeuvrer pour une fiscalité simple et allégée afin d’améliorer le quotidien des entreprises marocaines.

Le binôme a également pour objectif de renforcer la confiance entre les opérateurs économiques et l’administration, de promouvoir la formation professionnelle et de dématérialiser les relations entre l’administration et les entreprises , et ce de manière à optimiser davantage le temps et à booster la compétitivité des entreprises nationales.

Pour sa part, le président de la CGEM Tanger-Tétouan-Al Hoceima, Adil Rais a noté que cette rencontre a permis aux opérateurs économiques de la région, d’une part, de découvrir le programme et la vision du duo, et d’autre part, de présenter au binôme candidat à la présidence de l’organisation les problématiques auxquelles ils font face dans différents secteurs.

 

Selon Rais, l’objectif est de faire de la CGEM une organisation qui rassemble et intègre l’ensemble des opérateurs économiques du Royaume, et qui propose une politique globale pour encourager l’investissement ainsi que l’économie nationale.

Le Conseil d’administration de la Confédération générale des entreprises du Maroc avait validé, le 16 décembre, la candidature du binôme Chakib Alj et Ahmed Mehdi Tazi.

Chakib Alj avait ainsi été admis à présenter sa candidature à l’occasion de l’Assemblée générale ordinaire élective, prévue le 22 janvier 2020, en tant que candidat à la fonction de Président de la CGEM, et M. Tazi en tant que vice-président de l’organisation patronale.