Suspension du décret relatif aux droits d’importation sur le blé tendre

520

Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi sous la présidence du Chef du Gouvernement, Saâd Dine El Otmani, a adopté le projet de décret n°2.20.922 relatif à la suspension des droits d’importation du blé tendre et ses dérivés, en vue de permettre un approvisionnement régulier du marché national en cette denrée.

Présenté par le ministre de l’Économie et des Finances et de la Modernisation de l’administration, ce projet de décret vise à suspendre les droits d’importation du blé tendre à partir du 1er janvier 2021 et jusqu’au 31 mai 2021, en vue de permettre aux opérateurs d’importer les besoins nécessaires et garantir l’approvisionnement régulier du marché national, a indiqué le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi, dans un communiqué lu lors d’un point de presse tenu à l’issue du Conseil.

Concernant le projet de loi N°91.17, complétant la loi n°04.12 relative à l’agrégation agricole, son examen a été reporté en vue d’approfondir la discussion entre les deux ministères concernés avant sa présentation devant un prochain Conseil de gouvernement, a expliqué M. Amzazi. Le Conseil a également examiné le projet de décret n°2.20.131 portant sur les autorisations et notifications des activités, installations et sources de rayonnements ionisants y afférentes, appartenant à la catégorie II, présenté par le ministre de l’Énergie, des Mines et de l’environnement, a-t-il ajouté, faisant savoir qu’il a été décidé de poursuivre son examen lors d’un prochain Conseil de gouvernement.Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi sous la présidence du Chef du Gouvernement, Saâd Dine El Otmani, a adopté le projet de décret n°2.20.922 relatif à la suspension des droits d’importation du blé tendre et ses dérivés, en vue de permettre un approvisionnement régulier du marché national en cette denrée.

Présenté par le ministre de l’Économie et des Finances et de la Modernisation de l’administration, ce projet de décret vise à suspendre les droits d’importation du blé tendre à partir du 1er janvier 2021 et jusqu’au 31 mai 2021, en vue de permettre aux opérateurs d’importer les besoins nécessaires et garantir l’approvisionnement régulier du marché national, a indiqué le ministre de l’Éducation nationale, de la Formation professionnelle, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, porte-parole du gouvernement, Saaid Amzazi, dans un communiqué lu lors d’un point de presse tenu à l’issue du Conseil.

Concernant le projet de loi N°91.17, complétant la loi n°04.12 relative à l’agrégation agricole, son examen a été reporté en vue d’approfondir la discussion entre les deux ministères concernés avant sa présentation devant un prochain Conseil de gouvernement, a expliqué M. Amzazi. Le Conseil a également examiné le projet de décret n°2.20.131 portant sur les autorisations et notifications des activités, installations et sources de rayonnements ionisants y afférentes, appartenant à la catégorie II, présenté par le ministre de l’Énergie, des Mines et de l’environnement, a-t-il ajouté, faisant savoir qu’il a été décidé de poursuivre son examen lors d’un prochain Conseil de gouvernement.