Société Générale Maroc: le RNPG en forte hausse de près de 32% au S1-2019

Société Générale Maroc a réalisé, au terme du premier semestre 2019, un résultat net part Groupe (RNPG) consolidé de 610 millions de dirhams (MDH), en forte hausse de 31,85% par rapport à la même période de l’année précédente, a annoncé, vendredi à Casablanca, le Président du Directoire de la Banque Ahmed El Yacoubi.

Ces performances « confirment la bonne dynamique de croissance du groupe Société Générale au Maroc, capitalisant sur son modèle universel, ses métiers diversifiés, ses expertises multiples mais aussi sa capacité d’offrir à ses clients le savoir-faire d’une grande banque internationale », s’est félicité M. El Yacoubi lors d’une conférence de presse dédiée à la présentation des résultats du premier semestre 2019 du groupe et des premières réalisations de sa stratégie de transformation « Avenir 2019-2022 ».

Selon le président du Directoire, la banque a enregistré une progression de ses parts de marché, tant en matière de ressources que d’engagements, faisant savoir qu’au cours des six premiers mois 2019, les dépôts ont progressé de façon satisfaisante et l’activité de distribution de crédits a été soutenue, enregistrant une hausse de +8% (en social) par rapport au 1er semestre de l’année précédente. « Société Générale Maroc poursuit aussi sa politique l’accompagnement des ménages dans la réalisation de leurs projets et des entreprises dans leur développement », a t-il ajouté.

M. El Yacoubi a, en outre, relevé que la Société Générale Maroc, grâce aux synergies renforcées avec ses filiales, a également insufflé une nouvelle dynamique à l’activité de bancassurance avec « La Marocaine Vie », notant que les productions d’épargne et de prévoyance ont enregistré une hausse respectivement de +8% et +5% (YTY), alors qu’Eqdom a enregistré une amélioration de la production nette de 22%, permettant une hausse de l’encours de 6%.

Quant à la distribution de leasing avec Sogelease, elle a affiché également une solide performance, avec une croissance de 18% de la production et de 7,2% de l’encours, a poursuivi le président du Directoire, notant que le coût du risque est maîtrisé et en baisse grâce à la gestion rigoureuse de la politique d’octroi et de recouvrement.

Par ailleurs et dans le cadre de l’exécution du plan stratégique « Avenir 2019-2022 » de la Banque, M. El Yacoubi a affirmé que « Société Générale a fait évoluer son organisation pour être plus agile, renforcer la proximité relationnelle et mieux servir ses clients, mais aussi pour faire jouer davantage les synergies entre ses métiers et filiales spécialisées et renforcer la cohérence du Groupe ».

Selon lui, le nouveau modèle organisationnel s’est progressivement mis en place au cours du premier semestre de l’année en cours, faisant savoir que le modèle repose sur un Directoire, assurant un pilotage collégial de la stratégie de Société Générale Maroc, « Services Unit » intervenant en tant que filières centrales et jouant un rôle normatif, de contrôle et de mutualisation sur l’ensemble des filiales au Maroc, 10 « Business Unit », agissant en tant que centres d’expertises dans leurs domaines d’activités et 5 délégations régionales, dont le rôle est renforcé pour plus de rapidité de décision et de pertinence locale.

« Ce nouveau modèle opérationnel consacre des niveaux de délégations clairs de bout en bout sur chaque activité de la banque, une coopération renforcée entre les entités et une plus grande fluidité dans la prise de décision », a t-il souligné.

Quant à l’offre de produits et services, M. El Yacoubi a indiqué qu’elle s’enrichit et se renouvèle avec, notamment, la refonte de l’offre monétique, l’enrichissement des services aux entreprises (lancement de Sogetrade, nouvelle version de Sogecash Web) et l’introduction de nouveaux produits comme le change à terme flexible, relevant que la transformation digitale s’illustre également avec une réelle volonté d’innover et de co-construire avec les écosystèmes.

Il a, dans ce sens, rappelé que la banque a notamment lancé, au cours du premier semestre, un hackathon autour des services et usages du paiement mobile.

Le président du Directoire a également mis l’accent sur la responsabilité sociale et environnementale, qui s’exprime, selon lui, « pleinement vis-à-vis de l’ensemble des parties prenantes, imprégnant les actions en propres de la banque (économie d’énergie, participation à Earth Hour), mobilisant les collaborateurs (engagés dans le programme Citizen Commitment Time), accompagnant les clients dans leurs projets éco-responsables (lancement de la 1ère ligne de crédit Green Value Chain avec la BERD) et bénéficiant enfin directement à la société civile (lancement du Centre socio-culturel Les Étoiles de Marrakech) ».

Il a, par ailleurs, souligné que le nouveau plan stratégique met l’accent sur la dynamique d’ouverture et d’innovation, faisant observer que la Société Générale Maroc accélère ses investissements dans l’innovation, les nouvelles technologies et le digital au service de nouvelles expériences clients. « Un programme de transformation « phygital » se déploie, avec pour ambition de conjuguer au mieux le digital à l’humain, au service du client » a t-il indiqué, relevant qu’à travers ce programme, Société Générale a l’ambition de mettre en cohérence et en parfaite complémentarité ses différents: Agence, applications mobile, site web transactionnel, centre de relation client, espaces Libre-Service et automates afin qu’ils soient tous mis efficacement au service du client.

Ainsi, des projets emblématiques ont vu le jour au cours du premier semestre 2019, dont l’Agence Flagship, un espace innovant destiné à faire vivre la clientèle une expérience bancaire inédite, l’agence mobile et les espaces libres-service « express bank ».