Selon le GPBM, le programme d’appui aux entreprises connaît déjà un engouement

204

Le Programme intégré d’appui et de financement des entreprises, lancé il y a moins de deux semaines, connaît déjà un engouement de la part des porteurs des projets, a affirmé, lundi à Rabat, le président du Groupement professionnel des banques du Maroc (GPBM), Othman Benjelloun.

Benjelloun, qui s’exprimait lors d’une rencontre nationale dédiée à la présentation du Programme aux acteurs régionaux, a réitéré à cette occasion ”la mobilisation et l’engagement du GPBM, avec ses banques membres, pour la réussite du Programme qui connaît déjà en moins de deux semaines, un engouement de la part des porteurs des projets”.

Des porteurs de projets se sont présentés en nombre au niveau des différentes agences bancaires pour obtenir d’abord des informations sur les produits proposés, du conseil, de l’assistance et même pour certains d’entre eux, déposer et compléter des demandes de crédit, a-t-il dit.

Il a aussi affirmé que “des dossiers de crédits ont été traités et même autorisés au niveau de certains établissements”.

Benjelloun a en outre relevé que cette rencontre revêt une importance particulière pour la mise en oeuvre des mesures d’accompagnement régionalisé qui seront partagées et échangées entre les différents acteurs agissant au niveau des territoires urbains et ruraux dans l’objectif d’appuyer, d’orienter, de simplifier, de conseiller et de faciliter les procédures administratives bancaires comptables ainsi que toutes les autres modalités de montage et de suivi des projets.

Et de conclure que “forts de la haute sollicitude royale, avec notre mobilisation et notre vigilance nous réussirons ensemble à transformer sur le terrain et dans toutes les régions du Royaume les engagements pris par nous tous et à diffuser des ondes positives pour le rétablissement de la confiance et la relance de l’investissement.

Une offre de la CGEM pour compléter le package

Le président de la Confédération générale des entreprises du Maroc (CGEM), Chakib Alj, a pour sa part, mis en avant l’offre CGEM “1ère Commande” qui s’adresse à tous les entrepreneurs bénéficiaires du programme intégré d’appui et de financement des entreprises dès accord de financement de la banque.
Cette offre prévoit un acompte de 30% à la commande et un paiement à la livraison ou à la réception (pas de délai de paiement), a-t-il précisé, ajoutant que le processus d’octroi de ces commandes sera dématérialisé après opérationnalisation d’une plateforme dédiée.

La CGEM, forte de ses fédérations et de ses CGEM- Régions propose d’accompagner les jeunes entrepreneurs à amorcer leur “business” avec cette offre, a-t-il indiqué, l’objectif étant d’apporter un soutien concret à tous ces entrepreneurs dans la phase post-financement.

La Confédération jouera ainsi le rôle de catalyseur et d’accélérateur pour les bénéficiaires de ce programme de financement, a relevé Alj.

Le programme intégré d’appui et de financement des entreprises, qui a vu la mobilisation d’une enveloppe de 8 milliards de dirhams sur les 3 prochaines années, prévoit une batterie de mesures importantes au profit des segments cibles principalement, le plafonnement des taux de sortie à 2%, ramené à 1,75% pour le monde rural, l’abandon de toute forme de garantie à l’exception de celles liées au projet, la simplification des procédures de traitement des demandes de financement ainsi que l’octroi d’un taux préférentiel de 0,1% pour les primes d’assurances « décès / invalidité totale – emprunteur».