Sécheresse: le Maroc suspend les droits d’importation du blé dur

Le Conseil de gouvernement, réuni vendredi à Rabat, a adopté les projets de décret n°2.20.296, n° 2.20.297, n° 2.20.298, n° 2.20.299 et n° 2.20.300 relatifs à la suspension, à partir du 1er avril 2020, de la perception du droit d’importation applicable au blé dur, aux lentilles, pois chiches, fèves et aux haricots communs secs.

L’adoption de ces projets de décret vise à garantir l’approvisionnement régulier et suffisant de ces légumineuses sur le marché national à des prix raisonnables, notamment avec l’approche du mois de Ramadan, indique un communiqué du ministre de la Culture, de la Jeunesse et des Sports, porte-parole du gouvernement, publié à l’issue du Conseil.

 

Lire aussi: Fruits et légumes: le gouvernement écarte les marchés de gros du circuit de distribution

 

Cette mesure permettra également d’assurer la stabilité des prix de ces légumineuses sur le marché local, compte tenu du risque d’une possible baisse de la production nationale pour l’année 2020 et de la conjoncture économique internationale liée à la pandémie de Covid-19, ajoute le communiqué.