H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    L’affaire des œufs contaminés par une molécule rentrant dans la composition du Fipronil, pesticide pour le traitement du pou rouge chez la volaille, prend de plus en plus d’ampleur. Qu’en est-il de la présence de ces œufs sur le marché marocain et du risque de contamination?

    Le scandale des œufs néerlandais contaminés par un pesticide n’a pas fini de faire parler de lui. Plusieurs chaînes de grande distribution à travers différents pays d’Europe, notamment, l’Allemagne, la Belgique, la Suède, la Suisse, les Pays-Bas et même la France, ont procédé à un rappel massif de lots d’œufs présentant un taux élevé de Fipronil.

    Contacté par H24info, Choukri El Jirari, directeur de la Fédération interprofessionnelle du secteur avicole (FISA), a déclaré que le marché marocain ne présente aucun cas à risque du fait qu’il n’y a pas eu d’importation de lots contaminés en provenance des Pays-Bas.

    Concernant l’utilisation du Fipronil au Maroc, le président de la FISA précise que le Maroc n’utilise pas ce genre de pesticide pour le traitement de la volaille locale. Il a par ailleurs indiqué que l’Office National de Sécurité Sanitaire des produits Alimentaires (ONSSA) surveille de près l’ensemble des produits utilisés dans le traitement des élevages avicoles du royaume. Et de préciser que l’ONSSA interdit formellement l’importation ainsi que l’utilisation de tout produit présentant des risques toxiques pour la volaille et les consommateurs.

    En 2016, 4 milliards d’œufs ont été produits au Maroc, soit une moyenne de consommation de 140 œufs par habitant. Bien qu’en hausse constante (passée de 21 œufs en 1940 à 140 en 2016), cette moyenne reste faible, bien loin de celui des pays européens (225 œufs/habitant). Il existe actuellement au Maroc trois unités spécialisées dans cette industrie avec une capacité de production estimée à 2.400 tonnes par an. Le Maroc exporte une partie de cette production qui représente 30% de la consommation européenne d’œufs. Il arrive également au royaume d’importer des œufs comme l’an dernier lors du ramadan avec 3000 tonnes achetées à l’Espagne pour faire face à une demande exceptionnelle.

    • D’où vient la contamination?

    L’affaire débute le 4 août quand la chaîne de supermarchés Aldi retire brusquement tous ses œufs de la vente en Allemagne. Cette décision du discounter fait suite à la découverte dans certains œufs néerlandais d’un taux trop élevé de Fipronil, un insecticide toxique interdit dans le traitement des animaux destinés à la chaîne alimentaire par l’UE. Des contrôles ont confirmé la présence de Fipronil en faibles doses dans certains œufs, en Belgique.

    • Y a-t-il un risque pour la santé du consommateur?

    Le Fipronil est considéré comme «modérément toxique» pour l’homme, quand il est consommé en grande quantité, selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS). Il est strictement interdit d’usage chez les animaux destinés à la consommation humaine.

    Cependant, l’Agence belge pour la sécurité de la chaîne alimentaire (Afsca) a assuré que les concentrations restaient très en dessous des seuils prévus par la réglementation européenne qui sont basés sur la consommation de deux œufs par jour.

    Selon le ministre belge de l’Agriculture Denis Ducarme, «une personne de 70 kg peut manger une quinzaine d’œufs avant même d’éprouver -à cause du Fipronil- de potentiels problèmes de santé».

     

    • Quels sont les pays concernés?

    En Allemagne, la contamination concernerait près de 10 millions d’œufs au total. Aldi a décidé de retirer tous ses oeufs de la vente, alors que d’autres chaînes comme Lidl, Rewe et Penny avaient choisi de ne détruire que les œufs néerlandais. En Suisse, les deux chaînes de supermarché les plus importantes du pays, Migros et Coop, ont elles aussi retiré tous les œufs d’importation de leurs rayons.

    En Belgique, près de 86 élevages, soit un quart des poulaillers de poules pondeuses dans le pays, sont suspectés d’être contaminés. Les chaînes Delhaize, Albert Heijn, Colruyt et Aldi ont également retiré de la marchandise des rayons, pour les œufs en provenance de fournisseurs sur lesquels pesaient des doutes.

    En France, treize lots d’oeufs contaminés au fipronil en provenance des Pays-Bas ont été livrés à deux établissements de fabrication de produits à base d’oeufs du centre-ouest du pays en juillet.

    Share.

    Comments are closed.