La Russie exprime son intérêt pour le marché énergétique marocain

1841
Le président russe, Vladimir Poutine, en compagnie du roi Mohammed VI. Crédits photo : MAP.

Les entreprises russes opérant dans le secteur énergétique, Novatek, Gazprom et Inter RAO Engineering, sont prêtes à investir dans de grands projets pour le développement de ce secteur au sein du royaume.

Lors d’une rencontre de travail, tenue à Rabat le 21 septembre, entre Aziz Rabbah, ministre de l’Énergie et des mines du Maroc et Alexander Novak, ministre russe de l’Énergie, ce dernier a exprimé la volonté de son pays a prendre part dans le développement de plusieurs grands projets du secteur énergétique au sein du royaume.

Les entreprises russes aspirent ainsi à accompagner le Maroc dans la modernisation de ses projets énergétiques, notamment le terminal de regazéification, le pipeline et la construction d’unités de production d’électricité d’une capacité de 2.400 mégawatts.

Novak a d’ailleurs déclaré que la Russie est prête à mettre en place un programme à grande échelle pour la modernisation et la construction de lignes de transmission à haute tension, bénéficiant de l’expertise russe dans ce domaine.

Un partenariat, en ce sens, a été signé entre le Maroc et la Russie en 2016, en présence du roi Mohammed VI et du président Vladimir Poutine, afin de renforcer la coopération entre les deux pays dans le domaine des énergies. Cet accord portait sur l’approvisionnement en gaz naturel liquéfié (GNL), la création d’infrastructures de gaz, l’exploration d’hydrocarbures, la construction et l’exploitation d’installations de production d’électricité, ainsi que les ressources énergétiques renouvelables.