Renault: Carlos Ghosn ne touchera pas les 770.000 euros de sa « retraite-chapeau »

311
Carlos Ghosn, PDG de Renault-Nissan-Mitsubishi arrêté le 19 novembre à Tokyo. Crédits: DR

Carlos Ghosn ne peut prétendre à une « retraite-chapeau » comme ancien membre du comité exécutif du groupe Renault car il ne remplit pas les conditions nécessaires pour la toucher, a indiqué mercredi le groupe automobile.

« Aucune rente ne pourra lui être versée à ce titre », précise Renault. Ce dispositif de retraite est notamment soumis à une condition de présence du mandataire social au moment où il fait valoir ses droits à la retraite

Le conseil d’administration de Renault va également recommander aux actionnaires de rejeter la partie en numéraire de son salaire variable de 2018.

Le 24 janvier dernier, Carlos Ghosn envoyait sa lettre de démission à Renault. Il quittait ainsi son poste de président du constructeur français. Il avait été arrêté le 19 novembre à l’aéroport de Tokyo puis détenu plusieurs mois à la prison de Kosuge dont il n’est sorti que le 6 mars dernier.