PLF 2018: Boussaid écarte plusieurs propositions de Benabdallah

676
Le ministre de l'Economie et des finances Mohamed Boussaid. ©DR

Plusieurs propositions avancées par le ministre de l’Habitat et de la Politique de la ville, Nabil Benabdallah et portants sur des offres de logements adaptées à certaines couches sociales auraient été écartées du Projet de loi de finances 2018 (PLF 2018) par le ministre de l’Économie et des Finances, Mohamed Boussaïd.

Un projet portant sur la création de logements destinés aux jeunes et dont le prix ne dépasserait pas 120.000 dirhams a été écarté du PLF 2018.

La proposition consistait à offrir aux prometteurs immobiliers des d’avantages fiscaux afin d’encourager l’investissement immobilier, mais le ministère de l’Économie et des Finances aurait tout de même exclu cette proposition du PLF 2018, ont rapporté plusieurs journaux vendredi.

Selon Al Massae dans son édition à paraître le 20 octobre, un deuxième projet qui a été refusé portait pour sur l’octroi d’avantages fiscaux aux logements de moyen standing comparables à ceux octroyés actuellement aux logements sociaux ne dépassant pas 250.000 dirhams.

Toujours selon le journal, l’objectif aurait été de créer une offre immobilière à 400.000 dirhams afin de promouvoir le secteur immobilier du royaume.