Pas de privatisation pour La Mamounia

337
©DR

L’OCP, l’ONCF, et le Fonds Hassan II pour le développement économique et Social ont annoncé vendredi une alliance pour créer un Pôle national au service du développement de l’hôtellerie d’excellence au Maroc. 

Cette alliance inédite vise à « promouvoir l’excellence hôtelière haut de gamme, vitrine du patrimoine et du savoir-faire marocains, au service de l’attractivité du pays et de sa renommée internationale », indique-t-on dans un communiqué, notant que cette alliance s’inscrit « pleinement dans le cadre des Hautes Orientations Royales portant sur les mesures de restructuration de certains établissements et entreprises publics ».

Ces mesures doivent permettre au secteur public de consolider ses capacités d’investissement, à travers la préparation d’une nouvelle génération de plans sectoriels, cohérents et harmonieux et au lancement de nouveaux programmes d’investissements productifs, créant de nouvelles opportunités d’emplois, ajoute la même source.

Ainsi, l’OCP, l’ONCF et le Fonds Hassan II unissent leurs expertises pour bâtir un pôle hôtelier national, dont la vocation sera de « renforcer et développer l’excellence hôtelière marocaine au service de l’attractivité du pays et de sa renommée internationale », souligne le communiqué, précisant que ce pôle comprendra des actifs hôteliers historiques du Maroc, détenus et développés jusqu’à présent par l’ONCF à savoir la Mamounia à Marrakech, qui fêtera son centenaire en 2023, et le Palais Jamai, hôtel emblématique de la ville de Fès fondé en 1879.

Il comprendra également Le Michlifen à Ifrane et son parcours de Golf de montagne unique en Afrique, et le Marchica Lagoon Resort, nouveau fleuron hôtelier de la région de l’Oriental. « Ce partenariat permettra de développer ces joyaux de l’hôtellerie nationale, en maintenant une gouvernance 100% marocaine et en générant de nouvelles opportunités de croissance dans l’hôtellerie haut de gamme », explique le communiqué.