Ouverture imminente des salles de sport en début de semaine prochaine

4518

Les Casablancais pourront enfin respirer (et transpirer). Après les hammams, les salles de sports vont bientôt ouvrir leurs portes. C’est en tout cas ce que nous a assuré un exploitant d’une enseigne de fitness à Casablanca. Aucune annonce officielle n’a été faite pour le moment, mais l’ouverture serait prévue début de semaine prochaine.

Annoncée par nos confrères de Media24, l’information de l’ouverture imminente des salles de sport à Casablanca a été confirmée à H24Info par Otmane Meziane, fondateur de B.Fit Club. « Nous n’avons pas encore reçu d’appel officiel des autorités, mais les moqadems ont déjà commencé à recenser les salles de sport et de fitness. On parle d’une ouverture à partir de la semaine prochaine, au plus tard le mercredi 24 mars ».

Du côté de City Club, le ton est un plus circonspect. « Nous n’avons reçu aucune directive officielle concernant l’ouverture de nos salles à Casablanca. Nous avons bien contacté le ministère de tutelle suite à ces informations, mais nous n’avons pas reçu de confirmation », nous assure Jonathan Harroch, PDG de City Club et de l’enseigne Unique Fitness Club. Ce dernier précise toutefois qu’il a pu recevoir ses adhérents aujourd’hui dans les salles de la ville Mohammedia. « Mais c’était uniquement à Mohammedia, je n’ai pas pu ouvrir le club Unique Fitness situé à Mansouria par exemple ».

Il faut dire que la situation reste exceptionnelle pour les salles casablancaises dont les patrons et gérants ont connu un arrêt de presque un an, contrairement aux autres villes du royaume, ce qui a aggravé l’impact de la crise sanitaire pour l’ensemble du personnel. « De toute façon, nous n’en sommes pas à une semaine près. Les clubs de Casablanca ont beaucoup souffert alors que les capacités d’accueil ne sont pas plus élevées que dans d’autres villes », déplore Jonathan Harroch.

En tout cas, si ouverture il y a, elle sera conditionnée par le respect strict des mesures sanitaires. Interdiction ainsi d’accueillir plus de 50% des capacités des clubs, respect de l’horaire de 7h à 20h, mise en place de la distanciation sociale et des gestes barrières et autres mesures d’hygiène. Des exigences somme toute naturelles que les exploitants ont déjà anticipé dans l’attente d’une ouverture salutaire.