Nouvelle prolongation du délai de liquidation de la Samir

651

Le syndic judiciaire de la Samir a reçu un nouveau délai pour achever le processus de liquidation de la société de raffinage.

Le délai de liquidation de la Samir vient d’être prolongé de trois mois, soit «jusqu’au 21 octobre», a déclaré à Reuters Mohamed El Krimi, syndic judiciaire du raffineur. Deux sources proches de l’affaire ont confié à l’agence de presse britannique qu’au moins deux propositions de rachat de la Samir ont été présentées, mais aucune n’était «ferme». D’où la nouvelle prolongation du délai de liquidation.

El Krimi avait invité les intéressés à déposer leurs offres dans un délai de 30 jours à partir du 8 février 2017. Ces propositions devaient comporter, notamment, un Business Plan, des prévisions d’activité et de financement sur les cinq prochains exercices, le prix de cession et les modalités de paiement, le niveau et les perspectives d’emplois justifiés par l’activité considérée, sans oublier les garanties nécessaires pour l’exécution de l’offre.

Le syndic judiciaire a souligné en novembre que le redémarrage de la production demeure un prérequis pour les investisseurs intéressés par le rachat de la Samir, qui doit 13 milliards de dirhams de taxes au gouvernement marocain et dont la dette totale s’élève à environ 44 milliards de dirhams.