Marrakech: la Pologne élue meilleure Chambre de Commerce du Portugal à l’étranger pour 2018

à 7:20
Attribution par le ministre de l'économie et le secrétaire d’Etat du prix de la meilleure chambre de commerce portugaise 2018 à la chambre portugaise de la Pologne. DR

En mars 2019, Marrakech a accueilli plus de 40 représentants de 30 chambres du Commerce du Portugal dans le monde. Le royaume a eu cette attribution car la Chambre du Commerce, Industrie et Services du Portugal au Maroc (CCISPM) a reçu, à Berlin, en 2017, le prix de la meilleure Chambre de Commerce du Portugal à l’étranger.

Ont participé à cette édition 30 chambres de commerce du Portugal à l’étranger sur les 50 dans le monde sans oublier la participation des hautes représentantes du gouvernement de la sphère des affaires portugaises ainsi que des représentants des autorités marocaines, notamment de la CGEM: le Ministre de l'Economie du Portugal, Pedro Siza Vieira, le Secrétaire d'Etat du Portugal pour l'Internationalisation, Eurico Brilhante Dias, Madame l'Ambassadeur du Portugal au Maroc, Rita Ferro, le Président de la CCISPM, José Maria Teixeira, le Président de la CGEM à Marrakech en représentation de Salaheddine Mezouar…

Deux jours durant, les différents représentants des chambres ont présenté et partagé les méthodes et procédures de travail des membres avec l’intérêt manifeste de développer et établir les meilleures pratiques, de créer des optimisations de travail et de dynamiser les relations et échanges commerciaux.

A l’issue de ces échanges, la Pologne s’est vue décerner, cette année, le prix de la meilleure Chambre de Commerce du Portugal à l’étranger. La prochaine édition 2020 sera, elle, programmée au Brésil. Quant à la CCISPM, lors de cette édition, elle a reçu une mention d’honneur par le Ministre de l'Economie du Portugal, Pedro Siza Vieira et le Secrétaire d'Etat du Portugal pour l'Internationalisation, Eurico Brilhante Dias.

 

Lire aussi : Casablanca: la nouvelle Chambre de commerce Maroco-portugaise est née

 

Depuis les dernières années, on remarque une importante croissance des exportations portugaises vers le Maroc et un intérêt accru de la part des entreprises marocaines vers le marché portugais.

Ceci est le résultat sans équivoque des excellentes relations politiques entre le Portugal et le Maroc, d’un soutien continu de la part de des ambassades et agences d’investissement et surtout le résultat d’un travail laborieux et dédié des entrepreneurs qui continuent à croire au Maroc et au Portugal comme des marchés à grande potentialité et d’avenir.

Depuis sa création, en 2015, toutes les actions de la CCISPM s'articulent autour du développement des relations luso-marocaines. L’agenda de 2019 de la CCISPM est déjà bien rempli et des événements majeurs sont attendus au long de toute l’année: plusieurs missions d’affaires au Portugal et au Maroc, la 18e édition de la Coupe du Portugal de Golf, des petits déjeuners et déjeuners débats, des nouveaux partenariats avec des associations industrielles et d’entrepreneurs, un séminaire sur le marché portugais et ses atouts, l’ouverture des délégations à Tanger et à Fès-Meknès et le dîner de Gala 2019.

 

Lire aussi : 30 entreprises portugaises en mission de prospection au Maroc

 

 

Cet agenda s’inscrit dans l’objectif stratégique de renforcer le rôle de facilitateur pour les investisseurs, soutenir une meilleure connaissance mutuelle des potentialités des marchés, créer des ponts d’opportunités pour des partenaires stratégiques dans un horizon géographique plus ample, continuer à œuvrer pour approcher les entreprises du Maroc et du Portugal et ainsi booster ses relations économiques, ou encore mener des actions régulières au bénéfice de ses membres.

La proximité géographique et culturelle, les liens historiques et les synergies de complémentarité que peuvent exister entre les entreprises marocaines et portugaises sont sûrement des atouts sur lesquels la CCISPM veut capitaliser davantage. D’autant plus que depuis le début des années 2000, les relations bilatérales se sont accélérées engendrant de nombreuses visites d'Etat ainsi que la tenue régulière du Sommet luso-marocain.