Marouane Cherif: « Le marché marocain a placé la barre très haut à Nokia »

580

Nokia est en train de se refaire une place au sein du marché marocain sous l’étendard de HMD Global. Lancement du Nokia 8, stratégie de développement, ambitions et innovations, le DG Afrique du Nord d’HMD Global, Marouane Cherif, nous dit tout.  

Le marché marocain va enfin avoir accès au nouveau flagship haut de gamme du finlandais, le Nokia 8. H24info a pu s’entretenir avec Marouane Cherif, directeur général Afrique du Nord chez HMD Global, afin d’avoir plus d’éclaircissement sur les ambitions et le positionnement de Nokia au Maroc.

H24info : Nokia est encore assez timide vis-à-vis de sa visibilité sur le marché marocain, comment expliquez-vous cela ?

Marouane Cherif : les consommateurs marocains ont gardé une très bonne image de notre marque, et c’est une chose qui nous fait placer la barre très haut afin de leur offrir le meilleur et de répondre à leurs exigences. Notre objectif est de démocratiser la technologie et de la rendre accessible au plus grand nombre de consommateurs possible. Le lancement des Nokia 3, 5 et 6 s’est fait dans une période difficile, notamment entre ramadan, l’Aïd Al Fitr, les vacances d’été et l’Aïd Al-Adha. C’était le pire moment pour communiquer, mais on s’est quand même rattrapés à travers des campagnes de communications digitales en collaboration avec les opérateurs nationaux. Nous sommes actuellement en train de déployer une deuxième vague de communication à 360°. Notre communication est assez simple, car nous comptons sur l’image que les consommateurs marocains ont gardé de nos produits par le passé, et nous leur rappelons que nous disposons maintenant de smartphones opérants sous Android.

Comment s’est passée la vente des Nokia 3, 5 et 6 ainsi que de la version 2017 du 3310 ?

Nos produits sont disponibles chez les 3 opérateurs nationaux, les chaines de distributions spécialisées, mais aussi sur le marché traditionnel. Nous montons en distributions petit à petit, et c’est ce qui nous pousse à adopter une stratégie de développement sur le long terme. Nous ne sommes pas pressés, nous ne cherchons pas les chiffres de la semaine, du mois ou du trimestre. Notre objectif est avant tout d’offrir des produits alliant qualité et prix et de satisfaire les besoins des consommateurs marocains. Nous sommes déjà en rupture de certains téléphones, ce qui est pour nous un bon indicateur de développement de notre marque.

Où est-ce que vous vous positionnez actuellement sur le marché marocain ?

Aujourd’hui, les chiffres que nous avons enregistrés jusqu’à présent dépassent de loin nos attentes. La demande de nos produits est en croissance, chose que l’on peut constater à travers la rupture de stock de certains de nos smartphones. Pour ce qui est de la concurrence, je peux vous dire que la concurrence nous importe peu et que nous nous comparons à nous même seulement. Ce qui nous intéresse le plus est l’avis que les consommateurs marocains se font de nos produits.