Corruption: le Maroc sur la bonne voie, selon Transparency International

à 15:00
Crédit: DR

Le Maroc a enregistré une évolution positive en matière de corruption au cours de l’année passée, selon le dernier rapport annuel de Transparency International.

rendue publique le 21 février dernier, et qui se base sur les niveaux de corruption perçus par les experts et hommes du milieu des affaires, classe le royaume à la 81e place sur 180 pays. Ce qui représente un gain de 9 places par rapport au classement précédent.

Avec un score de 40 sur une échelle de 0 à 100, le Maroc est le 7e pays le moins corrompu dans la région MENA, devancé par la majorité des pays du Golfe et la Tunisie (74e, 42). Quant au voisin algérien, il se retrouve à la 112e position avec 33 points. Le Maroc est 42e sur le continent africain, dominé par  le Botswana (34e, 61), les Seychelles (36e, 60), le Cap-Vert (48e, 55), le Rwanda (48e, 55) et la Namibie (53e, 51).

Au classement général, la Nouvelle-Zélande est le pays le moins corrompu du monde, avec 89 points, suivi par le Danemark (88), la Finlande (85), la Norvège (85) et la Suisse (85). Au bas du tableau, on retrouve le Yémen (175e, 16), l’Afghanistan (177e, 15), la Syrie (178e, 14), le Sud-Soudan 179e, 12) et la Somalie (180e, 9).

Par ailleurs, Tranparency International note que 2012, plusieurs pays enregistrent une amélioration notable de leur score, dont la Côte d'Ivoire, le Sénégal et le Royaume-Uni, tandis que plusieurs autres, dont la Syrie, le Yémen et l'Australie ont chuté au classement.