Marhaba 2017: amélioration de 13% du programme de la flotte

393
Crédit: DR

La version finale du programme de la flotte Marhaba 2017 s’est amélioré de 13%, par rapport à l’année dernière, a indiqué le ministère de l’Équipement, du Transport, de la Logistique et de l’Eau.

Ce programme concerne 26 navires opérant pour le compte de trois compagnies marocaines et six étrangères et ce, sur neuf lignes maritimes, outre un navire affrété par l’État en cas de nécessité (non-respect du plan de flotte par les compagnies de transport maritime, panne des navires pour des raisons techniques, la longueur des délais d’attente dans les ports et la hausse flagrante des prix des billets), souligne le ministère dans un communiqué.

En vue d’assurer le succès du transit des Marocains résidant à l’étranger (MRE), la même source a affirmé que le ministère a veillé à prendre part aux réunions préparatoires au niveau national, dans le cadre d’une commission ad hoc, englobant les différents services concernés, dont la Fondation Mohammed V pour la solidarité, la Gendarmerie Royale, la direction générale de la Sûreté nationale et l’administration des Douanes.

Le ministère a également élaboré le plan de flotte avec un calendrier des voyages, en coordination avec les autorités espagnoles, en plus du contrôle technique des navires pour garantir la sécurité des voyageurs et s’assurer du respect des critères fixés par les règlements maritimes internationaux.

Dans ce cadre, il a procédé au renforcement de la capacité d’offre des moyens de transport maritimes des voyageurs et des voitures et à la diversification des ponts de transit pour alléger la cadence de la ligne principale Tanger Med/Algésiras.

Le ministère a, en outre, adopté un dispositif de vente de billets au niveau de la ligne Tanger Med/Algésiras, visant à éviter l’encombrement, en permettant aux voyageurs d’embarquer sur n’importe quel bateau relevant des compagnies actives sur cette ligne maritime.

Dans le cadre du renforcement de la qualité de l’offre au niveau de toutes les lignes maritimes, notamment Nador/Almeria, le ministère a autorisé aux compagnies maritimes marocaines et étrangères à obtenir des agréments d’exploitation temporaire des lignes maritimes concernées par l’opération de transit (juin -15 septembre 2017).

Sur demandes des deux compagnies espagnoles « Armas » et « Balearia », le ministère leur a accordé deux agréments temporaires, qui expirent dès la fin de l’Opération « Marhaba 2017 », a fait savoir le communiqué, soulignant que le nombre des navires actives au niveau de cette ligne est passé à 5, contre 3 en 2016, avec une fréquence de 44 traversées hebdomadaires et un offre estimé à 56.255 voyageurs par semaine.

Vu que « Armas » et « Balearia » sont deux compagnies maritimes espagnoles de transport de passagers et de marchandises ayant bénéficié exceptionnellement et temporairement des agréments dans le cadre de la partie réservée au côté marocain, le ministère a indiqué qu’il ne procédera pas à la prolongation des agréments et ce, dans le cadre de ses efforts visant à ouvrir la voie en faveur des opérateurs économiques marocains pour investir dans le secteur et développer la flotte maritime portant pavillon marocain.

Selon le communiqué, la fin de 2017 connaitra la mise en service de la ligne maritime assurant la liaison entre le port de Nador et celui d’Almeria par un armateur marocain.

Il est à noter que le trafic maritime de transport de passagers entre les ports du nord du Royaume et les ports des pays européens donnant directement sur le pourtour méditerranéen est soumis aux dispositions des conventions bilatérales conclues avec ces pays et prévoyant une répartition équitable et équilibré du trafic maritime.