Managem révise à la baisse son résultat net au 1er semestre 2019

DR.

Le Groupe Managem a annoncé, jeudi, que son chiffre d’affaires au 1er semestre 2019 connaitrait une baisse de 300 millions de dirhams (MDH) et le résultat net semestriel serait en retrait de 370 MDH par rapport à fin juin 2018, sous l’effet de la baisse importante des cours du Cobalt, Zinc et Cuivre.

« Dans une conjoncture marquée par les incertitudes qui continuent à peser sur l’économie mondiale, les cours des métaux ont subi de fortes corrections à fin juin 2019 par rapport à la même période de l’année précédente notamment le Cobalt dont le cours moyen est en baisse de 62% », précise Managem dans un communiqué, relevant que dans ce contexte défavorable, Managem, à l’image de l’ensemble des opérateurs du secteur minier, est impactée par ce retournement de conjoncture.

Ces effets négatifs seraient, par ailleurs, atténués partiellement par les impacts positifs liés notamment à la hausse importante de la production d’Or au Soudan grâce à la nouvelle extension de l’usine démarrée au 1er trimestre, au redressement des fondamentaux de la SMI (société métallurgique d’Imiter) dû à une hausse de la production d’argent de plus de 35%, à la croissance de la production Cobalt de +36%, conséquence des efforts entrepris pour les augmentations des capacités de traitement des unités de production et à l’amélioration du cash-cost.

Lire aussi: Managem prend le contrôle du projet aurifère Tri-K en République de Guinée

Sur le court terme, le démarrage au 1er trimestre du projet d’extension de la capacité de production de l’or au Soudan et de l’usine de traitement des haldes (rejets) de SMI qui atteindra le régime nominal au cours du second semestre 2019, permettront au groupe d’améliorer ses productions et ses résultats futurs.

Sur le moyen terme, « Managem confiante dans la solidité de ses fondamentaux et dans la reprise des marchés, maintient ses perspectives de croissance rentable en déployant les efforts d’amélioration des performances opérationnelles et en poursuivant la réalisation de son programme de développement », conclut le communiqué.