Les marchés de gros rapportent 350 millions annuellement aux collectivités territoriales

81

L’Union nationale des associations des marchés de gros des légumes et des fruits du Maroc a indiqué, vendredi à Tétouan, que les marchés de gros génèrent annuellement plus de 350 millions de dirhams (MDH) au profit des collectivités territoriales.

Les 38 marchés de gros structurés des fruits et des légumes que compte le Maroc emploient plus de 4.700 commerçants, a ajouté le vice-président de l’Union, Abdelhafid El Ouardani, dans une déclaration à la MAP, en marge de la première session de la réunion du Conseil national de l’Union.

Les marchés de gros constituent un espace de commercialisation des produits de milliers d’agriculteurs, a-t-il relevé, soulignant l’importance de ces infrastructures publiques et la nécessité d’actualiser leur cadre juridique, qui remonte à 1962.

Lire aussi: flambée des prix des fruits et légumes après le retard des pluies

Cette réunion, organisée sous le thème « Les marchés de gros au Maroc: enjeux et perspectives de développement », constitue une étape essentielle pour l’Union afin de parachever son organigramme, de même qu’elle offre l’occasion de sensibiliser autour des revendications des professionnels travaillant dans les marchés de gros, qui militent notamment pour obtenir le statut de commerçant, a-t-il fait savoir.

L’accent a été également mis sur la problématique d’organisation des marchés de gros des légumes et des fruits au Maroc et la situation des professionnels travaillant au sein de ces structures (inscription à la taxe commerciale et au registre du commerce, couverture santé …).