Libéralisation du dirham: El Khalfi rassure

222

Le passage au régime de change flottant est une opération supervisée directement par Bank Al Maghrib en coordination avec le gouvernement, représenté par le ministère de l’Economie et des finances, a indiqué, jeudi à Rabat, le ministre délégué chargé des Relations avec le Parlement et la Société civile, porte-parole du gouvernement, Mustapha El Khalfi.

El Khalfi, qui s’exprimait lors d’un point de presse à l’issue de la réunion hebdomadaire du Conseil du gouvernement, a noté que le lancement de ce chantier s’effectuera de manière bilatérale, comme l’a annoncé le Wali de Bank Al Maghrib lors d’une conférence de presse tenue à l’issue de la 2è réunion du Conseil de Bank Al Maghrib pour l’année 2017.

Le ministre qui considère « légitimes » les inquiétudes suscitées au sujet de ce nouveau régime, a assuré que « les mesures de précaution nécessaires seront prises à cet égard, notamment à travers la mise en place d’un système de vigilance, d’accompagnement et de suivi ».

Le Wali de Bank Al Maghrib, Abdellatif Jouahri, avait indiqué qu’il s’agit d’un passage volontaire, graduel et progressif qui intervient suite à un choix de globalisation et d’une stratégie extérieure dirigée notamment vers le continent africain.

Une conférence de presse se tiendra fin juin pour l’officialisation de la date d’entrée en vigueur de cette réforme, avait fait savoir Jouahri.

Avec MAP