H24Info est un produit du groupe

    GEOMEDIA est l’un des groupes-médias les plus importants au Maroc avec 3 titres majeurs (Print et Web):

    Crée en 2013, H24Info s’est imposé comme le support-média francophone de référence auprès de lecteurs en quête d’une information fiable et instantanée sur le canal digital. H24 Info enregistre plus de 30 Millions de visites annuelles.

    Numéro dépôt légal : ص 2018/22

    Selon le rapport Où investir en Afrique 2021 de RMB, le Maroc fait partie du top10 des pays classés en termes d’attractivité de l’investissement occupant ainsi la seconde place après l’Egypte.

    De manière historique, les destinations d’investissement en Afrique ont été classées en fonction des principes de l’activité économique et de l’environnement d’exploitation des entreprises. Destiné aux investisseurs ciblant des actifs réels dans une économie ou cherchant à développer des entreprises qui reposent sur des infrastructures physiques, les classements offrent une base solide pour investir.

    Les dix pays les plus attractifs sont notamment l’Egypte, arrivée première, étant l’une des premières à rebondir sur le chemin de la croissance, suivi du Maroc avant son économie qui continue de bénéficier de la stabilité politique, l’Afrique du Sud à la troisième place offrant une solide base de fabrication et de vente au détail qui continuera à soutenir les économies régionales d’Afrique australe avec des biens et des services.

    A la cinquième place, figure le Rwanda qui continue de bénéficier des efforts qu’il a déployés pour améliorer son environnement opérationnel, à la sixième place le Botswana lui, dispose de réserves de change élevées, ce qui lui a permis de mieux résister à la tempête économique provoquée par la pandémie en mettant en place un fonds souverain qui finance une grande partie du déficit budgétaire permettant de réduire la dépendance fiscale vis-à-vis de la dette.

    Nous comptons également le Ghana qui bénéficie d’une économie soutenue non seulement par les industries du secteur primaire comme le pétrole et l’or, mais aussi par le développement accéléré du secteur tertiaire. Maurice arrive 8e aidé par un régime fiscal extrêmement favorable, son secteur financier restera l’un des principaux moteurs de l’économie mauricienne à l’avenir, notamment par le biais d’activités d’investissement et de services bancaires transfrontaliers, la Cote d’ivoire qui connaît une hausse de l’investissement privé ce qui devrait continuer à alimenter la construction, l’agro-industrie et les services (commerce, transports et TIC notamment) arrive neuvième.

    Le Kenya clôt le classement grâce aux efforts du gouvernement kenyan pour garantir que la mise en œuvre du plan « Big Four » axé sur l’industrialisation, la couverture sanitaire universelle, la sécurité alimentaire et le logement abordable conduiront invariablement à une croissance économique rapide, la Tanzanie ayant une croissance attribuée à l’investissement public constant du gouvernement dans les secteurs secondaires et tertiaires clés, allant du secteur de l’énergie aux avancées dans les secteurs des télécommunications et de la finance.  

    Rappelons que l’économie marocaine est une économie caractérisée par une grande ouverture vers l’extérieur. Depuis le début des années 80, Le Maroc a adopté une politique d’ouverture économique et financière visant le renforcement de la libéralisation des échanges extérieurs, une plus grande intégration de l’économie marocaine dans l’économie mondiale, et la contribution à la consolidation du système commercial multilatéral.

    Share.

    Comments are closed.