Le marché de l'automobile accuse un effondrement des ventes de 13%

à 17:00

Les derniers chiffres de l'AIVAM (Association des Importateurs de Véhicules au Maroc) révèlent une baisse de 13,69% des ventes de voitures neuves depuis le début de l'année, par rapport à l'année dernière. 

Cette baisse se déclare alors que les concessionnaires s’attendent à réaliser une croissance de 5% en 2019, rapporte Médias24 ce jour. Parmi les grandes marques, Ford accuse la plus grande chute avec -53,4% alors qu'ils ne détiennent que 2,6% du marché. Viennent ensuite Nissan avec -36,5% (3% du marché), Fiat avec -32% (4% du marché) ou encore Volkswagen -30% (5,9% du marché).

 

Lire aussi : Automobile: ces mariages qui durent, et les autres...

 

Dacia, qui détient la plus grosse part du marché (29,8%), fait l'exception et enregistre une croissance de 14,7%. Au total, plus de 72.500 voitures de tourisme ont été vendues au cours des six premiers mois de 2019, contre 84.000 à la même période de l’année dernière, selon les dernières statistiques de l'AIVAM, souligne le média qui rappelle que le marché présentait une croissance de 7,4% l'année dernière à la même période.

Même si les ventes de véhicules utilitaires légers (VUL) enregistrent une progression des ventes de 22,5% (8.225 unités), ce score n'est pas suffisant pour redresser le marché global des véhicules neufs qui accuse une baisse de 11% (80.735 unités), soit 10.000 unités de moins que l'année dernière, explique Médias24.

 

Lire aussi : Automobile: Renault enregistre une part de marché de 43,6% en avril

 

Concernant les causes potentielles de cet effondrement, le média fait le lien avec l'arrêt en avril dernier de la formule de crédit à 0% par plusieurs concessionnaires et qui aurait pu refroidir les ménages à investir dans un véhicule. Il évoque également la conjoncture économique actuellement atone, avec une faible croissance et un ralentissement des dépenses des ménages.